EADS : le procès pour délit d'initiés se tiendra du 3 au 24 octobre

Noël Forgeard est parmi les 7 anciens dirigeants d'EADS renvoyés en correctionnelle / © MaxPPP
Noël Forgeard est parmi les 7 anciens dirigeants d'EADS renvoyés en correctionnelle / © MaxPPP

Le procès de sept anciens dirigeants d'EADS et des groupes Lagardère SCA et Daimler AG pour délit d'initiés dans la vente de titres du groupe aéronautique et de défense se tiendra du 3 au 24 octobre devant le tribunal correctionnel de Paris.

Par Michel Pech

Délits d'initiés
Les ventes contestées de titres EADS, aujourd'hui rebaptisé Airbus Group, ont eu lieu essentiellement entre janvier et mars 2006.
Les prévenus sont accusés d'avoir cédé des actions entre janvier et mars 2006 à la lumière d'informations privilégiées faisant état de retards de plusieurs mois
sur les nouveaux appareils gros porteurs A380 et A350 XWB.
Parmi les personnes physiques renvoyées en correctionnelle, figurent l'ancien coprésident d'EADS et ex-PDG d'Airbus, Noël Forgeard, et l'actuel directeur commercial d'Airbus, John Leahy.

Certains avaient tiré leur épingle du jeu
Le 4 avril 2006, Lagardère et Daimler avaient annoncé la vente de 7,5% chacun du capital d'EADS à des actionnaires institutionnels. Lagardère et Daimler ne sont plus actionnaires d'EADS depuis avril 2013, date à laquelle il ont respectivement cédé les 7,4% et 7,5% qu'ils détenaient encore au capital du groupe.
L'Autorité des marchés financiers (AMF) avait un temps soupçonné de délits d'initiés 17 dirigeants, passés ou actuels, du groupe aéronautique, ainsi que ses actionnaires français Lagardère et allemand Daimler.
Mais tous avaient été finalement blanchis en décembre 2009, le gendarme boursier estimant qu'ils n'avaient pas utilisé d'information privilégiée pour s'enrichir
indûment en vendant des actions.

Sur le même sujet

Les + Lus