La nouvelle carte des régions ne convainc pas les Français sauf en Midi-Pyrénées

Le projet de redécoupage des régions ne satisfait pas les Français. / © maxppp
Le projet de redécoupage des régions ne satisfait pas les Français. / © maxppp

La proposition de François Hollande de redécouper les 22 régions actuelles pour n'en garder que 14, ne satisfait pas les Français, selon 2 sondages publiés ce samedi. 57% des personnes interrogées en Midi-Pyrénées seraient favorables contre 55% de défavorables en Languedoc-Roussillon.

Par Fabrice Dubault


58% des personnes interrogées ne sont pas satisfaites

Selon un sondage BVA pour iTélé, seules 42% des personnes interrogées disent être satisfaites du nouveau découpage. Le projet du chef de l'Etat présenté lundi n'emporte l'adhésion que chez les sympathisants de gauche (61% contre 29% de satisfaits à droite).

Autre mauvais point pour l'exécutif, une majorité de 54% estime en outre que la réforme est "uniquement destinée à donner une meilleure image du gouvernement" contre 44% qui la jugent "importante pour permettre de donner plus de poids aux régions et de réduire la dépense publique".

Sondage réalisé les 5 et 6 juin auprès d'un échantillon de 988 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).


57% des personnes interrogées en Midi-Pyrénées seraient favorables à la fusion contre 55% de défavorables en Languedoc-Roussillon

Un autre sondage, réalisé par l'Ifop pour Midi Libre, confirme cette tendance. 54% des sondés "n'approuvent pas" la nouvelle carte des régions, contre 46% qui l'approuvent.
Elle remporte toutefois l'adhésion de 73% des sympathisants du PS. Seuls 35% des sympathisants UMP et 37% de ceux du Front national l'approuvent.

Une exception à cette unanimité, qui concerne indirectement le Languedoc-Roussillon. En effet, dans ce concert d'opposition, la région dite Sud-Ouest se dit à 57 % favorable à la réforme (43 % contre).
Le Sud-Ouest selon l'Ifop englobe les actuelles régions Aquitaine et Midi-Pyrénées : "L'Aquitaine n'est pas concernée par la réforme et Midi-Pyrénées sortirait sans doute renforcée d'une fusion avec le Languedoc-Roussillon, il n'est donc pas étonnant que l'avis soit plus favorable", commente Jean-Philippe Dubrulle, chargé d'études au département opinions et statistiques de l'Ifop.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 6 juin auprès d'un échantillon représentatif de 1.002 personnes (méthode des quotas).


La France avant et après la réforme territoriale des régions / © francetvinfo
La France avant et après la réforme territoriale des régions / © francetvinfo

 

Sur le même sujet

Les + Lus