Les trois jihadistes présumés vont être transférés au siège de la DGSI, à Paris

Arrivée du convoi des jihadistes présumés à l'hôtel de police de Montpellier / © J. Moerch
Arrivée du convoi des jihadistes présumés à l'hôtel de police de Montpellier / © J. Moerch

Les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) devraient recevoir les trois hommes après leur garde à vue, à Montpellier.

Par ML avec AFP

Après leur avoir prêté toutes les destinations possibles, les trois hommes présumés jihadistes ont donc terminé leur périple dans la commune du Caylar, dans l'Hérault (34).

Le beau-frère de Mohamed Merah, un de ses amis d'enfance et un troisième homme de 24 ans, originaire d'Albi se sont rendus à la gendarmerie de ce village, ce mercredi matin, à 11 heures. 

"Ils se sont vu notifier leur garde à vue et, conformément à la procédure, ils seront remis à un juge anti-terroriste", a indiqué le colonel Patrick Mascaro, commandant de la gendarmerie du département.

Après trois heures de garde à vue à Lodève, située à 19 km du Caylar, les trois hommes présumés jihadistes ont donc été transférés à l'hôtel de police de Montpellier à bord de trois voitures aux vitres teintées escortées par deux motards et un fourgon de gendarmes, à 15 h 30.

Après leur garde à vue, ils seront remis aux policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), à Paris, selon des sources proches du dossier.

Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus