La manifestation des agriculteurs à Toulouse a paralysé le trafic, notamment sur la rocade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech
Les gendarmes tentent d'encadrer l'arrivée des tracteurs
Les gendarmes tentent d'encadrer l'arrivée des tracteurs © Frédéric Desse France 3

Quelque 3.000 agriculteurs en colère ont déversé mercredi du fumier en plusieurs endroits de Toulouse, exprimant leur ras-le-bol tout en
se félicitant qu'un peu de "raison soit revenue" concernant l'avenir du barrage de Sivens.


Des milliers d'agriculteurs et des centaines de tracteurs venus de toute la région ont convergé mercredi 5 novembre au matin vers Toulouse.
"Il semble qu'un peu de raison soit revenue" lors de la réunion organisée à Paris mardi soir par la ministre de l'Écologie, Ségolène Royale, avec les parties impliquées dans le projet du barrage de Sivens, dans le Tarn, s'est félicité publiquement Dominique Fayel, responsable de la FNSEA (syndicat
majoritaire) pour l'Aveyron, lors d'un rassemblement devant la préfecture de la Ville rose.
Vidéo : ce matin dans Toulouse, il fallait passer à la bonne heure, le reportage de Karine Pellat et Eric Foissac
durée de la vidéo: 01 min 39
Les toulousains et les tracteurs
 Un groupe de manifestants avait déployé une énorme bâche sur la Place St-Étienne devant la préfecture. "Pour produire français, non aux z'hommes vulnérables, stop aux obstacles", en référence à l'élargissement récent d'une directive européenne
sur les nitrates.
Au préalable, les manifestants s'étaient regroupés en trois points de la ville, devant l'Office national de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), l'Agence de l'eau et la Cité administrative.
Ils y avaient déversé un mélange de fumier et de lisier, notamment à la Cité administrative dont la façade a été maculée et les accès complètement recouverts de ce mélange malodorant. Le tout dans un concert de pétards artisanaux.
Les manifestants se sont ensuite regroupés sur l'un des principaux axes du centre-ville, répandant de la terre sur la chaussée et semant symboliquement du blé.

Perturbations dans la ville
La manifestation a créé d'importantes perturbations sur les axes routiers aux abords de la ville, les agriculteurs ayant organisé plusieurs opérations escargot avec les 230 tracteurs et engins agricoles mobilisés, selon un décompte de la police qui avait mobilisé 450 personnes pour assurer le maintien de l'ordre.

Vidéo : vers 10H 30 , les tracteurs étaient dans Toulouse, le reportage de Luc Truffert et Emmanuel Fillon
durée de la vidéo: 01 min 41
La manifestation des tracteurs



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.