Cet article date de plus de 5 ans

Dernière année en piste pour Morenito de Nîmes

2015 verra sa despedida, originaire de la région parisienne rien ne le destinait à l’art taurin. Des vacances en Espagne, une corrida à l’âge des petites voitures et voici que naît une vocation…

Morenito de Nîmes
Morenito de Nîmes © SDT

Voici ses mots  pour expliquer son choix :

« J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière de torero à la fin de la temporada 2015. Cette décision, je l’ai mûrement réfléchi, et je sais que désormais je ne reviendrais plus en arrière.
Ce que j’ai pu vivre en trente années de tauromachie m’a permis de m’épanouir dans tous les domaines. Les toros m’ont tout donné, tout appris, tout inculqué !
Ils m’ont enseigné, la discipline, la rigueur, l’humilité et ils m’ont également  permis de prendre conscience de l’importance de la vie et de la mort.
Le don de soi pour tenter de faire rêver et pour se transporter soi même dans un univers mystérieux et magique que seuls les toreros connaissent…

Sans ma famille, mes amis, les aficionados, et l’affection du public de Nîmes je ne serai certainement pas arrivé jusque là…
Pour cette dernière année, je vais avec le même enthousiasme et la même afición toréer comme je le fais depuis 2001 comme sobresaliente, dans les arènes Française, mais je demanderai en plus aux empresas qui le voudront une corrida formelle de manière à ce que je puisse pour cette ultime saison profiter encore plus de ce qui m’a animé tout au long de ma vie. »
Abrazos.

(communiqué)


En 2009, il nous avait fait le grand plaisir de participer à l’émission de Signes du Toro, consacrée à la feria des Vendanges de Nîmes à laquelle il avait participé en tant que sobresaliente de la corrida du dimanche matin…

En Bonus  :

Portrait de Morenito de Nîmes - Face au Toril février 2006



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie