Cet article date de plus de 6 ans

Affaire AWF : le candidat Hollande a payé 700.000 euros à la société des proches de Kader Arif

Médiapart publie les factures des meetings du candidat Hollande pendant la primaire. S'il n'y a pas de délit de favoritisme dans ce cas, cela montre la "proximité" entre la société des proches de Kader Arif et le parti socialiste.

kader Arif avec François Hollande lors de la campagne des primaires du PS
kader Arif avec François Hollande lors de la campagne des primaires du PS © AFP
C'est un nouvel élément au sujet de la société AWF et de l'ex-AWF Music (liquidée en juin 2014). Si l'on savait déjà que la société des proches de Kader Arif avait travaillé pour les meetings du candidat aux primaires puis à la présidentielle François Hollande, Médiapart révèle ce mercredi le montant de ces prestations (lien payant). 700.000 euros. 

Évidemment ces informations ne sont pas liées directement à l'enquête préliminaire ouverte en septembre et menée par le parquet national financier (PNF) à Paris sur les soupçons de favoritisme dans la passation de marchés publics entre AWF et le conseil régional Midi-Pyrénées.

Mais elles montrent la grande proximité entre ces sociétés, détenues par le frère et les neveux de Kader Arif, le parti socialiste en général et le candidat Hollande en particulier. 

Selon Médiapart AWF a travaillé dès 2011 pour François Hollande (candidat à la primaire) pour des factures d'un montant d'environ 160.000 euros. Elle a ensuite facturé des prestations pour plus de 550.000 euros au candidat investi par le PS pour la présidentielle jusqu'en mars 2012 où plusieurs incidents matériels ont conduit à la rupture du contrat. Selon Médiapart, un accord entre les deux parties aurait conduit au versement d'un dédommagement de 85.000 euros

Enfin, une société-soeur All Access, détenue par les mêmes personnes, a aussi facturé 50.000 euros des prestations de média-trainig pour le secrétaire d'Etat aux anciens combattants Kader Arif. Une facture découverte dans les bureaux du ministère et qui a conduit à la démission de Kader Arif du gouvernement la semaine dernière. 

EN VIDEO / le reportage de Bruno Frédiani et Delphine Gérard
durée de la vidéo: 01 min 41
AWF : révélations Mediapart

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire awf politique archives