• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ariane 6 : Airbus et Safran créent une co-entreprise

© AFP
© AFP

Après l'annonce du lancement par l'Europe du projet de lanceur Ariane 6, les deux entreprises ont créé une société commune. 

Par FV avec AFP

Les groupes Airbus Group et Safran ont annoncé mercredi le lancement de la coentreprise qui rassemblera leurs activités dans les lanceurs spatiaux, au lendemain du feu vert européen donné au développement de la nouvelle Ariane 6.

La nouvelle société commune, baptisée Airbus Safran Launchers, sera opérationnelle dès le 1er janvier. Elle emploiera au départ 450 personnes, ont indiqué les deux entreprises dans un communiqué commun.

En juin, Airbus Group et Safran (les premiers partenaires industriels d'Arianespace) avaient annoncé leur intention de regrouper leurs activités respectives dans les lanceurs spatiaux "pour accroître la compétitivité face à une concurrence internationale accrue". Leur coentreprise va permettre aux industriels de "garantir durablement l'accès autonome de l'Europe à l'espace", a réagi le patron d'Airbus, Tom Enders, cité dans le communiqué.

La création d'Airbus Safran Launchers "est la marque de notre volonté et de notre capacité à nous mobiliser et tenir nos engagements industriels", a de son côté déclaré son homologue de Safran Jean-Paul Herteman.

Réunis mardi à Luxembourg, les ministres européens de l'Espace se sont engagés à hauteur de 5,9 milliards d'euros de contributions, un effort financier "exceptionnel" pour Jean-Jacques Dordain, le directeur de l'Agence spatiale européenne.

La nouvelle fusée Ariane 6, qui doit remplacer Ariane 5 à l'horizon 2020, bénéficiera d'une enveloppe de quatre milliards d'euros, auxquels il faut ajouter environ 300 millions de contribution pour l'exploitation des lanceurs.

Ariane 6 devra être concurrentielle face à une nouvelle concurrence offrant des coûts de lancement très inférieurs à ceux actuellement pratiqués par les Européens, comme l'américain SpaceX.

Sur dix ans, le budget global pour les lanceurs européens a été estimé à huit milliards d'euros.

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus