Population en hausse dans le Languedoc-Roussillon

La dernière enquête de l'Insee établit la population du Languedoc-Roussillon à 2,7 millions d'habitants. La ville de Montpellier cumule avec 272 345 habitants intra-muros. 

Par Armelle Goyon

Malgré ses difficultés, le Languedoc-Roussillon reste la région la plus attractive de France, juste derrière la Corse. L'enquête que vient de publier l'INSEE porte sur la période 2007 à 2012. La région franchit la barre des 2 millions 700 000  habitants. Elle progresse deux fois plus vite que la moyenne nationale.

Certaines villes  s'en sortent mieux que d'autres. Montpellier voit sa population progresser de +1,1 % . Elle arrive en tête au niveau national, devant Paris et Lyon. On trouve ensuite Perpignan, Sète et Lunel. 

A l'inverse, Carcassonne affiche un solde négatif.
Population en hausse en Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon, 2,7 millions d’habitants en 2012, est la deuxième région métropolitaine au plus fort taux de croissance démographique de 2007 à 2012, après la Corse. Hormis la Lozère, qui se stabilise, ses départements figurent parmi les plus dynamiques.

Toujours selon l'étude démographique de l'Insee, Si la croissance démographique soutenue du début du 21e siècle (1999-2007) s’est atténuée dans l’ensemble des régions, elle reste élevée en Languedoc-Roussillon. Entre 2007 et 2012, c’est la seule région de France continentale dont la population croît de plus de 1 % par an, soit le double du rythme moyen national (figure 1). C’est la troisième région, hors Île-de-France, en gain brut de population, avec 27 900 habitants supplémentaires par an, derrière Rhône-Alpes (+ 55 000) et Pays-de-la-Loire (+ 30 000).

Source : Insee - Recensements de la population 2012 et 2007 / © Source : Insee
Source : Insee - Recensements de la population 2012 et 2007 / © Source : Insee





























Sur le même sujet

Les + Lus