• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse dominé à Clermont 24 à 6

© AFP
© AFP

Toulouse n'aura réussi ce soir aucun de ses deux paris : ni gagner des points et remonter à la 6eme place du classement, ni avoir sa revanche contre Clermont après la défaite chez eux, à Ernest Wallon, 9-13 au mois de septembre. Le Stade Toulousain s'est incliné au Stade Marcel Michelin 24 - 6.

Par Véronique Haudebourg

Toulouse n'aura réussi ce soir aucun de ses deux paris : ni gagner des points et remonter à la sixième place du classement, ni avoir sa revanche contre Clermont après la défaite chez eux, à Ernest Wallon, 9-13 au mois de septembre. Les Rouge et Noir restent à la huitième place, après s'être inclinés face à des Clermontois plus déterminés que jamais à s'emparer de la tête du Top 14. Le Stade Toulousain repart de Clermont sans aucun point.

Après sa défaite à Lyon la semaine dernière, Clermont avait besoin de prouver sa supériorité. Ce sont donc des "Jaunards" offensifs qui sont allés, de nombreuses fois, à la conquête du camp toulousain. Pourtant, les Clermontois n'ont pas su tirer profit des fautes de leurs adversaires : en ratant 3 pénalités en première période (deux pour Lopez et une pour Parra), les Auvergnats ont perdu des points qui auraient pu leur permettre une large avance sur leurs adversaires.

Après une première demi-heure de match poussive, l'essai d'Aurélien Rougerie (36e), transformé par Lopez, a permis à l'ASM de reprendre de l'avance, pour mener à la mi-temps. Pourtant, la défense toulousaine n'a pas démérité : à plusieurs reprises, elle a poussé les Clermontois à la faute dans les 22 mètres. Quelques maladresses ont également empêché Clermont de concrétiser, notamment lorsque Davit Zirakashvili a échappé le ballon à quelques mètres de l'en-but (39e), laissant ainsi filer une occasion d'essai qui aurait donné une large avance aux Jaune et Bleu avant la mi-temps.

En seconde période également, les occasions ont été nombreuses, notamment pour les Clermontois, mais ceux-ci n'ont pas pu éviter, encore une fois, des cafouillages qui leur ont coûté des points. Pourtant, l'ASM a tout de même réussi à percer une seconde fois la défense toulousaine, avec l'essai de Wesley Fofana à la 77e minute.

Le retour des internationaux et des poids lourds de Clermont, comme Rougerie et Fofana, ont donc permis une large victoire des Auvergnats, alors que le Stade Toulousain, qui avait aligné une équipe ambitieuse à la hauteur du défi, comptait aussi l'absence de pièces maîtresses de l'équipe, comme Flynn ou Harinordoquy.

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus