• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fin du conflit chez Eiffage construction : la direction retire le projet de restructuration

© MaxPPP
© MaxPPP

Les ouvriers d’Eiffage construction obtiennent l’annulation du projet d’accord de compétitivité qui prévoyait de travailler 42 heures payées 35. Leur mobilisation avait démarré en septembre.

Par Véronique Haudebourg

En juillet 2014, la direction d’EIFFAGE Construction Midi Pyrénées voulait instaurer un accord mettant en place un projet de restructuration selon lequel les salariés devraient travailler 42 heures par semaine mais resteraient payés 35 heures. Les dirigeants affirmaient que si ce projet était rejeté, elle devrait licencier 700 des 1400 salariés du Sud-Ouest en raison des difficultés rencontré par le milieu du bâtiment et des travaux publics.

De septembre à décembre, les salariés se sont mobilisés avec des rassemblements régionaux, des actions, à Toulouse, Tarbes, Bordeaux .La direction a finalement décidé de retirer son projet d'accord de compétitivité.

En 2013, Eiffage construction employait 13170 collaborateurs, pour la plupart en France et affichait 3715 millions d'euros de chiffre d'affaire consolidé


A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : la mairie demande l'expulsion de squatteurs sans papiers

Les + Lus