• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les nouveaux actionnaires Chinois vont-ils revendre 16 % du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac ?

© MaxPPP
© MaxPPP

Selon le président de la chambre de commerce et d'industrie de Toulouse, le consortium Symbiose qui est en cours d'acquisition de 49 % de l'aéroport pourrait céder 16 % aux collectivités locales et à des entreprises privées. 

Par Fabrice Valery

Alain Di Crescenzo, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Toulouse a annoncé qu'il tentait actuellement de monter un tour de table pour proposer aux futurs actionnaires chinois de l'aéroport Toulouse-Blagnac de racheter 16 % du capital.

Le consortium Symbiose a été choisi par l'Etat en décembre pour acquérir 49,9 % des parts de l'état contre un chèque de plus de 330 millions d'euros. Un pacte d'actionnaire lie d'ailleurs Symbiose à l'Etat qui détient encore 10 % afin d'obtenir la majorité sur les grandes décisions. Mais les collectivités locales (CCI, Région, Département, Métropole) qui détiennent le reste du capital ont affirmé qu'elles avaient la garantie d'être associées aux décisions stratégiques. 

Pour l'instant, le consortium n'est pas encore entré au capital. La cession des parts de l'Etat prendra du temps et selon le directeur de l'aéroport Jean-Michel Vernhes cette transmission pourrait s'effectuer à la mi-2015. Un recours avait été déposé devant le conseil d'Etat contre cette cession mais il a été rejeté fin décembre. 

C'est donc à partir de ce moment-là que Symbiose pourrait, d'après la CCI, proposer 16 % du capital à des acteurs locaux. "La CCI n'a pas les moyens de mettre 100 millions sur la table, affirme Alain Di Crescenzo, mais il y a la place pour récupérer ces titres de manière à avoir un maximum d'acteurs locaux pour un outil local de développement économique". Mais pour le moment, rien n'est acté, loin de là. 
La CCI veut racheter 16 % de l'aéroport

LIRE ICI NOTRE DOSSIER SUR LA VENTE DE L'AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC


Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus