La forge de Pontonx commence à rougeoyer

L'affiche de la Fragua a été dessinée par Aaron / © Aaron
L'affiche de la Fragua a été dessinée par Aaron / © Aaron

Le matador Juan Leal et Maurice Berho, son apoderado, ont quitté Séville et ses mille rumeurs. Ils sont dans les Landes et mettent la dernière main à l'événement taurin qui va animer la région à la fin du mois : La Fragua.

Par Joël Jacobi

Les 28 février et 1er mars, à Pontonx-sur-Adour, il y aura des livres taurins, des repas taurins, des films taurins, des débats taurins. Il y a aura aussi un festival où l'on reverra Pepe Luis Vázquez et El Fundi, mais aussi Juan Mora, Louis Husson et Juan Leal. Et bien sûr, le « certamén » où s'affronteront quinze aspirants toreros.
Il y aura aussi des rencontres, des retrouvailles, de la bonne humeur, de l'envie d'être ensemble. Il y aura surtout le goût de recommencer la saison des toros dans une région délicieuse et une arène qui avait un peu perdu la tradition taurine espagnole, en oubliant pour quelques heures les désagréables convulsions qui président à l'accouchement de la feria de Séville.

La Fragua

Vidéo : Olivier Péant.

Sur le même sujet

Les + Lus