Sept candidats FN en Languedoc-Roussillon cartographiés pour cause de dérapage

"Non, le FN n'attire pas de dingues" Florian Philippot, vice-président du Front national / © PHOTO/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
"Non, le FN n'attire pas de dingues" Florian Philippot, vice-président du Front national / © PHOTO/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Dans la région Languedoc-Roussillon, sept candidats FN ont été pointés par la presse à cause de leur dérapages sur les réseaux sociaux. Le Huffington Post, qui appartient au groupe Le Monde, a même publié une carte de france interactive sur le sujet. 

Par Isabelle Bris

Blagues racistes, appels au lynchage, insultes antisémites et homophobes, ce sont des militants socialistes qui ont compilé ce triste florilège. 

Dans l'Aude, quatre candidats FN ont été repérés pour leurs diverses déclarations, un autre dans les Pyrénées-Orientales, un dans le Gard et un en Lozère (voir article en rubrique " à lire aussi").

Dans l'Hérault, aucun candidat frontiste n'a été répertorié. Au total, une petite centaine de candidats ont été épinglés dans quelque 70 départements métropolitains.

Ça représente 0,08% de nos candidats. Non, le FN n'attire pas de dingues.


a déclaré le vice-président du FN, Florian Philippot lorsqu'il a été interrogé sur ce sujet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus