• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Atterrissage d'urgence d'un Airbus A320 de Vueling à Barcelone pour une odeur de fumée

© AFP
© AFP

2 jours après le crash de l'A320 de Germanwings parti lui aussi de Barcelone, l'équipage a fait demi-tour après avoir senti une odeur de fumée dans la cabine. Finalement, les passagers en direction de Munich ont redécollé dans un autre appareil. 

Par FV et AFP

Un A320 de la compagnie espagnole Vueling s'est posé mercredi en urgence à Barcelone peu après avoir décollé à destination de Munich, le pilote ayant détecté une odeur de fumée, selon une source de la compagnie.

"Le protocole d'urgence a été activé mais l'atterrissage s'est déroulé normalement" à l'aéroport de El Prat de Barcelone, d'où était parti mardi le vol Germanwings à destination de Dusseldorf, dont l'accident a fait 150 morts.

Le vol a décollé vers 07H00 (06H00 GMT) et "quelques minutes plus tard, le pilote, suivant le protocole de sécurité, a décidé de revenir à l'aéroport de Barcelone car une odeur de fumée avait été détectée dans la cabine", a-t-elle ajouté. Les passagers et l'équipage ont ensuite pu embarquer dans un autre A320 de Vueling qui a atterri à Munich peu avant midi.

Douze voyageurs sur 137 "ont décidé de ne pas voler" à nouveau, a-t-elle ajouté, soulignant cependant que ce choix pouvait être motivé par des raisons d'emploi du temps vu le retard pris par le voyage. L'équipage est resté le même sur les deux vols.

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus