Attendus au tournant...

C'est à la cape que l'on a l'habitude de voir ce genre de passe. Pas à la muleta. Ivan Fandiño l'a pourtant tenté hier à Las Ventas... / © Louise de Zan
C'est à la cape que l'on a l'habitude de voir ce genre de passe. Pas à la muleta. Ivan Fandiño l'a pourtant tenté hier à Las Ventas... / © Louise de Zan

Si vous n'êtes pas encore une star, une figura, mais possédez un nom, des succès acquis, une réputation, vous pourrez défiler deux ou trois fois.Le lot: Deux corridas dures, vous en êtes un spécialiste et une dite de "garantie". Un piège, un vrai et vous repartez à zéro ou presque...

Par Vincent Bourg

Jeudi 28 mai 2015
MADRID, feria de San Isidro
Plaza de toros de Las Ventas.19h

Diego Urdiales: silence et silence
David Fandila "El Fandi": sifflets et sifflets
Ivan Fandiño: Salut au tiers et silence
Salut du banderillero Pedro Lara et grave blessure du péon Domingo Valencia (cornada de deux trajectoire de 25 et 20 cm à la jambe droite, en lidiant le 4ème toro; pronostic : grave).
Cinq toros de Victoriano del Rio et le premier de "Toros de Cortés" (de 529 à 586 kg) tous de superbe présentation,  cornalone et astifinos smais de peu de jeu, excepté le 2ème applaudi à l'arrastre. Douze piques au total.
Plus de 3/4 d'arènes. Temps chaud.
Diego Urdiales, chef de lidia, hier à Madrid / © Louise de Zan
Diego Urdiales, chef de lidia, hier à Madrid / © Louise de Zan
Le péon Domingo Valencia, encorné par le 4ème toro de Victoriano del Rio / © mundotoro.com
Le péon Domingo Valencia, encorné par le 4ème toro de Victoriano del Rio / © mundotoro.com
El Fandi n'eut pas son rendement habituel aux banderilles / © Louise de Zan
El Fandi n'eut pas son rendement habituel aux banderilles / © Louise de Zan



Sur le même sujet

Agression d'une enseignante à Agde : une parent d'élève gifle l'enseignante

Les + Lus