La "traditionnelle" bataille d'oeufs de Fronton a eu lieu, encadrée par la police

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin

Les lycéens de Fronton ont bien eu leur bataille d'oeufs mais pas exactement comme ils l'auraient voulu. Leur rituel, instauré il y a cinq ans, n'est pas du goût de tout le monde.

Depuis cinq ans, ils ont l'habitude de fêter la fin de l'année scolaire par une grande bataille d'oeufs. Mais cette année, suite aux incidents et blessures de l'an passé, la mairie ne souhaitait pas que la fête ait lieu, en tout cas pas sur le parking du lycée.
Le maire de Fronton avait même envoyé un courrier aux parents d'élèves, prévenant qu'il prendrait des sanctions, en cas de fronde.
Les lycéens ont bien tenté quand même de procéder au rituel, au même endroit, mais la police municipale a commencé à verbaliser. 
Du coup, les 500 lycéens se sont transportés, comme cela leur était demandé, vers le lac de Fronton. C'est là que la gigantesque bataille d'oeufs a finalement eu lieu...

Voir ici le reportage de Corinne Lebrave et Denis Hémardinquer, de France 3 Midi-Pyrénées :

durée de la vidéo: 01 min 47
Bataille d'oeufs à Fronton