50 ours dans les Pyrénées, un chiffre record depuis les années 50

On estime à 50, le nombre d'ours dans les Pyrénées - Photo d'illustration / © RAYMOND ROIG / AFP
On estime à 50, le nombre d'ours dans les Pyrénées - Photo d'illustration / © RAYMOND ROIG / AFP

Une cinquantaine d’ours bruns dans les Pyrénées. C’est le nombre d’ours présents dans la chaine montagneuse en 2019. Un chiffre en progression depuis une dizaine d’années mais qui n’atteint pas la population d’ursidés du début du XXème siècle.

Par Zoé Daval

Deux petits oursons sont probablement morts au courant du mois de mai. Pourtant, jamais depuis les années 50, les Pyrénées n’ont connu une telle présence d’ursidés.
Le docteur Marcel Couturier, à la fois grand chasseur de l’époque et promoteur des parcs nationaux en France, avait estimé la présence de 70 ours dans la région. Mais la population ursine n’a cessé de décroitre depuis la fin du XXème siècle où l’on dénombrait 150 ours bruns.

Le délégué régional pour l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) pour l’Occitanie, Nicolas Alban confirme : le bilan 2019 estime à 50 la présence d’ours dans les Pyrénées.
Néanmoins, dans les années 80-90, le maintien de l’espèce dans les Pyrénées était en jeu. Il ne restait que cinq ours selon la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) en 1995.
  

Une politique de repeuplement d’une espèce en voie de disparition

Pour pallier cette faiblesse d’effectifs, un programme de réintroduction des ours dans les Pyrénées est lancé. Le but : assurer la protection de cette espèce animale en voie de disparition. Trois ours sont donc réintroduits dans la chaine montagneuse en 1997, cinq de plus rejoignent la famille en 2006. 
Enfin, deux ourses slovènes sont lâchées par hélicoptère en 2018, ce qui avait provoqué de vives réactions.
 


Le travail commun entre la France, l’Espagne et l’Europe pour la protection de l’espèce porte ses fruits. L’aire de répartition de l’espèce est passée de 2000 km² en 1996 à 7400km² aujourd’hui.
                                                                                                                             

Les Pyrénées, plus petite zone de population ursine d’Europe

Si l’ours brun est une espèce en voie de disparition dans les Pyrénées, ce n’est pas le cas à l’échelle européenne. En Europe de l’Est et en Scandinavie, l’ours brun se compte en milliers.
En France des associations se mobilisent pour sensibiliser les habitants des Pyrénées et les touristes pour informer sur l’ours et tenter de convaincre de l’utilité de ces lâchers.
 

Une espèce toujours menacée ?

Toutefois, pour maintenir une dynamique favorable de population d’Ours bruns et assurer la viabilité de la population, la présence de 50 ours est insuffisante.
Dans son plan d’action Ours brun, la DREAL avance que les femelles sexuellement matures constituent la fraction la plus importante pour le devenir de la population. On en compte seulement une vingtaine dans le massif.

Pour maintenir une dynamique favorable de population d’Ours bruns et assurer la  viabilité de la population, l’ONCFS l’assure, il faudra lâcher quatorze femelles de plus dans les Pyrénées.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus