7 et 8 septembre : toros à Dax et à Arles

En association avec Alain lartigue, Juan Bautista est le nouveau prestataire des arènes de Mont-de-Marsan
En association avec Alain lartigue, Juan Bautista est le nouveau prestataire des arènes de Mont-de-Marsan

Arles et Dax, ferias du Riz ou Salsa y Toros. Vous n’avez pas le choix dans la date, elles vont de pair le week-end prochain.

Par Joël Jacobi


RIZ EN SAUCE OU SAUCE AU RIZ
(ou : le ouiquinde taurin vu par Zocato).

Corrida goyesque en Camargue samedi soir, pour la Feria du riz. Jean-Baptiste Jalabert Juan Bautista se coupera définitivement la coleta lors d’un mano à mano ( cheptel de divers blasons) avec Enrique Ponce venu en remplacement d'Andrés Roca Rey. Ce dernier s’est réuni il y a quelques jours avec Alejandro Talavante pour un possible duo pour la saison 2020.

En attendant, le Pérou est en cale sèche pour la fin de temporada, la cornada de Joaquin Galdós à Bayonne (trois trajectoires de 32,20 et 10 cm à la cuisse droite) privant le pays andin de tout paseo.

Par aillleurs, le duo Juan Bautista -Alain Lartigue a été nommé mardi 3 septembre nouveau prestataire de service des arènes de Mont-de-Marsan en remplacement de Marie Sara - Simon Casas. Pour un an ? Plus ?


Sur les bords de l’Adour, la feria dacquoise Salsa y toros débute vendredi soir (6 septembre) par la « nuit du toro » où les écarteurs landais affronteront dix toros « en pointe » comme l’on dit.
Le lendemain, le solo d’Emilio de Justo face aux Victorinos se présente come l'événement pajeur de la fin de sison.
Dimanche matin, novillada : Diego San Roman, Alejandro San Roman, J.B. Molas, bétail de José Cruz.
En soirée de clôture, Perera, Luque et Aguado pour des cornus de Luis Algarra.


D’un fleuve à l’autre, de l’Adour au Rhone, final arlésien de la feria du riz avec des bestiaux lusitaniens de Palha pour Octavio Chacón, Lopez-Chaves et Pepe Moral.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus