Cet article date de plus de 5 ans

L'abattoir d'Alès en test pour une réouverture lundi 14 décembre

Selon la préfecture du Gard l'abattoir d'Alès pourrait rouvrir lundi si les tests sanitaires commencés le 9 décembre sont concluants.
Les abattoirs d'Alès
Les abattoirs d'Alès © PASCAL GUYOT / AFP
Le maire d’Alès a décidé hier 9 décembre d’un redémarrage partiel de l'activité de l’abattoir.

Selon la préfecture du gard, un test de fonctionnement supervisé  par les services de protection des populations a débuté mercredi 9 décembre et se poursuivra dans les prochains jours sous le contrôle d'un vétérinaire référent national des abattoirs.

Toujours d'après la préfecture, ce redémarrage progressif concernera les bovins, ovins et porcins. L’abattage de la filière équine est abandonnée.

"Cette phase de test, sous le contrôle des services de l'Etat, doit permettre d'évaluer, en fonctionnement, les restructurations effectuées et assurer une activité pérenne et exemplaire en matière de respect des règles sanitaires et du bien être animal." précise le communiqué de la préfecture du Gard.

Le soulagement de la filière viande

reportage à Alès de Pascaline Arisa et Anne Ployart
durée de la vidéo: 01 min 38
L'abattoir d'Alès en test avant sa réouverture prévue lundi

Un audit financier

Par ailleurs, l'Etat a mandaté un audit économique et financier dont le cahier des charges est en cours d’élaboration avec la Mission d'Expertise Économique et Financière du ministère de l’économie et des finances.

Fermé après la diffusion de vidéos

Les abattoirs d'Alès avaient été fermés en octobre dernier suite à la diffusion de vidéos par l'association L214.
Vidéos dénonçant les conditions d'hygiène de l'établissement et la cruauté avec laquelle les animaux étaient abattus. Certains n'étant pas complètement étourdis avant de les tuer.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société