• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Académie de Montpellier : 4 lycées perturbés ou bloqués par de jeunes manifestants

Agde (Hérault) - manifestation devant le lycée Auguste Loubatières - 3 décembre 2018. / © Marine Jordan
Agde (Hérault) - manifestation devant le lycée Auguste Loubatières - 3 décembre 2018. / © Marine Jordan

Des perturbations et/ou des blocages temporaires affectent depuis lundi des lycées de l'académie de Montpellier. C'est le cas à Sète, Agde et Carcassonne. Certains lycéens veulent rejoindre le mouvement des gilets jaunes, d'autres manifestent simplement contre le système ParcourSup.

Par Fabrice Dubault


Des lycéens de l'académie de Montpellier ont décidé depuis lundi de rejoindre le mouvement des gilets jaunes. Des établissements de Sète, Agde et Carcassonne sont touchés par des perturbations voire des blocages.
 

Les lycées perturbés dans l'académie de Montpellier :
 
  • Sète : lycée polyvalent Joliot Curie
  • Agde : Lycée Auguste Loubatières
  • Carcassonne : lycée polyvalent Jules Fil et le lycée agricole Charlemagne.

Contacté par téléphone, la direction du lycée Joliot Curie à Sète a confirmé que des dégradations avaient conduit à la fermeture de l'établissement ce mardi après-midi. 

Il n'y a pas eu cours ce mardi matin dans ces 2 lycées de Carcassonne. 300 jeunes seraient mobilisés devant le lycée Jules Fil, selon nos confrères de l'Indépendant.
 
Dans certains cas, les manifestations des jeunes revendiquent aussi l'abandon du système ParcourSup pour accéder à l'enseignement supérieur et post-bac.
 
Sète (Hérault) - intervention des pompiers au lycée Joliot Curie - 3 décembre 2018. / © lycee Joliot Curie Sète
Sète (Hérault) - intervention des pompiers au lycée Joliot Curie - 3 décembre 2018. / © lycee Joliot Curie Sète
 

Le lycée Joliot Curie de Sète évacué après des intrusions


Les pompiers ont dû intervenir ce mardi matin devant le lycée sétois. L'établissement a été fermé cet après-midi et le proviseur dénonce des actes de vandalisme et des intrusions dans un communiqué publié sur le site internet du lycée.

"En raison de l’extrême gravité des incidents qui se sont produits cette matinée aux abords immédiats de l’établissement et dans l’établissement : projections de pétards, incendie de plusieurs containers d’ordures avec jets de bombes aérosol, intrusion violente dans l’établissement après arrachage de grille de clôture, caillassage de personnels, tirs de fusées de détresse, détérioration de véhicules et de locaux en rez-de-chaussée, j’ai pris la décision d’évacuer l’établissement cet après-midi.

Après concertation avec les différentes autorités compétentes je tiens à vous informer que l’établissement sera ouvert demain mercredi 5 décembre et que l’accueil des élèves et des personnels sera assuré.".

 

Manifestation au lycée Loubatières d'Agde

 

Sur le même sujet

Nîmes : Les gilets jaunes s'invitent au conseil de la Métropole

Les + Lus