• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Affaire Chloé : le calvaire de la jeune fille exposé aux assises du Gard

Nîmes - Chloé Rodriguez et son avocate Béatrice Lobier-Turpin dans la salle d'audience - 13 juin 2016. / © F3 LR
Nîmes - Chloé Rodriguez et son avocate Béatrice Lobier-Turpin dans la salle d'audience - 13 juin 2016. / © F3 LR

Lors de ce premier jour de procès aux assises du Gard à Nîmes, les enquêteurs et experts se sont succédés à la barre, décrivant les viols et violences subis par Chloé pendant une semaine. L'émotion était à son comble pour la jeune fille et sa famille.

Par Z.S avec AFP


L'atmosphère était pesante, ce lundi, lors du premier jour de procès du ravisseur de Chloé devant les assises du Gard.

Bousselat a tout de suite reconnu les faits


Kamel Bousselat, déjà condamné pour des agressions sexuelles, a reconnu avoir enlevé, séquestré et violé Chloé, 15 ans, retrouvée le 16 novembre 2012 en Allemagne dans le coffre d'une voiture, une semaine après son rapt à Barjac, dans le Gard.

Nîmes - Kamel Bousselat accusé de séquestration et viol et son avocate Morgane Armand - 13 juin 2016. / © SYLVAIN THOMAS / AFP
Nîmes - Kamel Bousselat accusé de séquestration et viol et son avocate Morgane Armand - 13 juin 2016. / © SYLVAIN THOMAS / AFP

6 jours passés dans un coffre de voiture


Enlevée le 9 novembre 2012 devant son domicile de Barjac, elle a été enfermée dans le coffre de la voiture de son ravisseur au cours d'un long périple en France, puis en Italie et en Allemagne. Sur les 7 jours restés aux mains de son ravisseur, elle en a passé un seul en dehors du coffre.

Depuis mon adolescence, j'ai des pulsions. Mais j'en ai parlé à personne. Pas même à ma famille car ils n'auraient pas compris", déclare Bousselat.

Une première journée éprouvante

Compte-rendu d'audience de Jérôme Curato et Denis Pardanaud.

Nîmes : Kamel Bousselat devant les assises du Gard
Compte rendu d'audience de Jérôme Curato - J.Curato/D.Pardanaud


Chloé fond en larmes


Le capitaine de gendarmerie Jean-Pierre Gautier a décrit le périple de Kamel Bousselat et de Chloé à travers la France, l'Italie et l'Allemagne. Un voyage pendant lequel l'accusé a fait subir plusieurs viols à Chloé. Lui disant par exemple : "Dis moi que tu aimes, que tu me prennes comme une chienne".

Après ces détails sordides, Chloé a complètement craqué. Ce qui a entraîné la suspension de la séance pendant quelques minutes.

Chloé lors de la première journée d'audience aux assises du Gard à Nîmes - 13 juin 2016. / © France 3 LR
Chloé lors de la première journée d'audience aux assises du Gard à Nîmes - 13 juin 2016. / © France 3 LR

“J'aurais aimé le voir mort au volant"


“J'aurais aimé le voir mort au volant. Pour moi ça aurait été une délivrance", a dit Chloé aux enquêteurs après avoir été retrouvée en Allemagne.
“Chloé se sentait sale, elle se lavait plusieurs fois, tentative de purification classique dans ce genre de cas", a déclaré Liliane Génolhac, psychologue.

Deux personnalités totalement opposées


Cette première journée devant la cour d'assises du Gard a révélé les deux personnalités, totalement opposées, de la victime et de l'accusé : une adolescente mature face à son ravisseur à "la situation psychique préoccupante".

Le dossier de l'affaire Chloé aux assises du Gard - 13 juin 2016 / © Z.S. / F3 LR
Le dossier de l'affaire Chloé aux assises du Gard - 13 juin 2016 / © Z.S. / F3 LR

"Une ambiance de mort"


"C'était vraiment une ambiance de mort", résume un gendarme pour décrire les sept jours que Chloé a passés avec Kamel Bousselat qui l'a enlevée le 9 novembre 2012 devant son domicile à Barjac puis l'a séquestrée et violée à plusieurs reprises lors d'un périple en France, puis en Italie et en Allemagne.
           

"Elle a sauvé sa vie en maintenant un lien"


"Elle a sauvé sa vie en maintenant un lien. Elle s'est donné ce fil conducteur construit comme un moyen de défense. Je ne sais pas ce qui se serait passé s'il n'y avait pas eu un lien", a développé un expert psychiatre.

Le verdict est attendu mercredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer