“Aigues-Mortes, un port pour les croisades” projeté dans la cité gardoise

20 minutes d'effets spéciaux et de scènes tournées dans le Gard pour ce film réalisé par Benjamin Fontana. / © culturespaces
20 minutes d'effets spéciaux et de scènes tournées dans le Gard pour ce film réalisé par Benjamin Fontana. / © culturespaces

D'un village de sauniers à la cité fortifiée, " Aigues-Mortes, un port pour les croisades" retrace à grands renforts d'effets spéciaux l'histoire de la cité fondée par Saint-Louis. Le film de 20 mn est projeté en continu à partir du 24 février au cinéma Marcel Pagnol d'Aigues-Mortes.

Par Sylvie Bonnet


600 000 euros, c'est le budget consacré à ce film dont la municipalité d'Aigues-Mortes espère des retombées en terme de renommée mais aussi de fréquentation.
Aigues-Mortes  cité touristique phare aujourd'hui pour le Languedoc-Roussillon mise sur les effets spéciaux bluffants et la réalisation soignée de Benjamin Fontana. Ce moyen métrage de 20 minutes qui oscille entre reconstitution historique et film d'aventure mêle les personnages réels, comme Saint-Louis ou Blanche de Castille, à quelques héros imaginaires.
making off d' "Aigues-Mortes, un port pour les croisades" dans les salines gardoises. / © culturespaces
making off d' "Aigues-Mortes, un port pour les croisades" dans les salines gardoises. / © culturespaces


Au total, une dizaine de jours de tournage, notamment du côté du Grau du Roi et de l'abbaye de Saint Gilles, pour reconstituer la grande épopée du départ des 7ème et 8ème croisades. L'essor du petit village coincé entre les salins est parti de là. 

Aujourd'hui, on compte plus de 170 000 visiteurs par an à la tour de Constance. Et Aigues-Mortes est la première cité du Languedoc-Roussillon à bénéficier du label des stations touristiques classées . Et c'est surtout pour capter ces touristes que le film "Aigues-Mortes, un port pour les croisades" sera diffusé en boucle dans le cinéma de la ville.  prix de la séance: 5 euros pour un adulte, 4 pour un enfant. Avec des tarifs famille et la gratuité pour les habitants d'Aigues-Mortes.

Rappelons tout de même que cette diffusion en continu a provoqué la polémique parmi les Aigues-Mortais. L'association "Grand écran pour tous" voulait garder la gestion du cinéma Marcel Pagnol. En cette période trouble des municipales, la polémique a enflé et le maire n'a pas caché son enthousiasme lors de la première diffusion de ce documentaire à grand spectacle qui s'était transformé pour lui en véritable croisade!

Quoi qu'il en soit le documentaire romancé garde la rigueur d'une reconstitution grâce notamment au travail du conseiller historique Eric Dars.
Un avant-goût d' "Aigues-Mortes, un port pour les croisades" avec le reportage de France 3 pays gardois.
"Aigues-Mortes, un port pour les croisades"
Patrick Goupillon et Daniel de Barros ont assisté à la projection.







A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus