Algue toxique : les huîtres de l'étang de Thau ne peuvent toujours pas être récoltées

Les dernières analyses de l'Ifremer ont démontré que l'algue toxique Alexandrium était toujours présente dans les bassins de l'étang de Thau. Les producteurs craignent de ne plus pouvoir tenir plus longtemps sans pouvoir vendre leurs huîtres.

Cela fait maintenant trois semaines que l'étang de Thau est à l'arrêt. Dans les bassins, l'algue toxique Alexandrium est toujours présente et empêche toute récolte des coquillages.

Les dernières analyses de l'Ifremer, l'institut de recherche pour la mer, ont démontré une présence moins importante de l'algue dans les bassins ces derniers jours. Malgré tout, la chaleur et l'absence de vent frais contribuant à la résistance de l'algue, la commercialisation des huîtres reste interdite.

"La plupart des ostréiculteurs ont de quoi tenir une semaine ou deux, guère plus", appréhende Didier Aspa, conchyliculteur.


Sur les tables en tout cas, les huîtres - du moins celles pêchées avant le 2 octobre - ont toujours la cote.

Sujet de L. Beaumel, V. Banabera et A. Vaillant :
Intervenants : Didier Aspa, conchyliculteur au Mourre-Blanc à Mèze; Jean Louis Borel, restaurateur.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité