• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Apprentissage intensif du français pour les enfants migrants à Alès

Les neufs enfants migrants suivent des cours intensifs de français à Alès. Septembre 2015. / © France 3 LR / Pansiot-Villon B.
Les neufs enfants migrants suivent des cours intensifs de français à Alès. Septembre 2015. / © France 3 LR / Pansiot-Villon B.

Parler, lire et écrire le français : ce sont les clés pour pouvoir s'intégrer. Des cours approfondis sont donc dispensés pour les enfants de migrants, dans le cadre d'un dispositif prévu par l'Education Nationale. Reportage à Alès.

Par Ambre Lefevre


L'Education nationale sait accueillir les enfants migrants. Elle a un dispositif et des postes dédiés pour cela : les "unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants" (UP2A). Il en existe une centaine dans l'académie de Montpellier, réparties sur différents établissements du premier et second degrés.

Au collège Denis Diderot d'Alès, neuf élèves de tous âges, toutes nationalités, tous niveaux scolaires sont réunis dans une classe pour apprendre le français en accéléré. A ces 12 heures de mise à niveau en français, s'ajoutent toutes les autres matières, car dès leur arrivée au collège ces élèves sont aussi intégré dans une classe qui correspond à leur niveau scolaire.

Reportage de Sandrine Navas et Bruno Pansiot-Villon.
Alès : cours de français intensif pour les enfants migrants
France 3 LR Navas S./Pansiot-Villon B.

Cette classe change tous les jours de visages. Certains élèves arrivent, d'autres partent rejoindre leur collège de secteur. Environ 2.000 élèves sont accueillis chaque année dans l'académie de Montpellier.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus