Appel national à la grève pour les animateurs du périscolaire lundi 5 septembre

A l'appel de cinq organisations syndicales, CFDT F3C, CFTC, EPA-FSU, SEP UNSA et UNSA Territoriaux, les animateurs du périscolaire seront en grève lundi 5 septembre. Ils dénoncent la réduction du taux d'encadrement des enfants décidée par l'Etat. 

Trop, c'est trop... Les enseignants ne seront pas seuls à faire grève, cette semaine qui suit la rentrée des classes 2016-2017.
Les animateurs du périscolaire sont très en colère, eux aussi.
Le gouvernement en effet a profité de la torpeur estivale pour publier un décret officialisant la réduction du taux d’encadrement des enfants pris en charge dans le cadre d’un projet éducatif territorial.
Concrètement, le taux minimal d’encadrement est passé d’un animateur pour 10 enfants de maternelle (moins de 6 ans) à un animateur pour 14 enfants. En primaire, le ratio passe de 14 à 18 enfants pour un seul adulte.
Diificile dans ces conditions d'assurer un suivi, des activités qui font que le périscolaire n'est pas seulement une garderie. 

Un passage en force pour les organisations syndicales (CFDT F3C, CFTC, EPA-FSU, SEP UNSA et UNSA Territoriaux) qui appelent donc à cesser le travail, ce lundi 5 septembre. 

L'une d'elles, l'Unsa, promet une mobilisation en Midi-Pyrénées, mais il est difficile d'en mesurer l'importance.

Dans le département de l'Ariège par exemple, les animateurs ont été invités à se mettre en grève, puis à manifester devant la mairie de leur commune. Certaines municipalités sont au courant, d'autres non. A Saurat, en Ariège toujours, on a déjà fait savoir aux parents qu'il n'y aurait lundi ni cantine, ni activités périscolaires.