Ariège : après une chute de 10 mètres, le chien Saint-Bernard est secouru par les hommes du PGHM

Intervention exceptionnelle dimanche 11 juillet 2021 pour les hommes du PGHM de l'Ariège. Ils ont secouru un chien Saint-Bernard de 75 kilos tombé de 10 mètres de haut. L'animal s'en sort miraculeusement avec quelques lésions sans gravité.
Ariège - O'neill, un Saint-Bernard de 75 kg a été évacué et transporté chez son vétérinaire quelques heures après sa chute. 11 juillet 2021.
Ariège - O'neill, un Saint-Bernard de 75 kg a été évacué et transporté chez son vétérinaire quelques heures après sa chute. 11 juillet 2021. © PGHM Ariège

C'est un sauvetage assez incongru qu'ont réalisé les gendarmes du Peloton de gendarmerie de Haute Montagne de l'Ariège ce dimanche 11 juillet 2021, dans le massif du Donezan. Ils ont porté secours à un Saint-Bernard en grande difficulté après une chute impressionnante.

Une chute de 10 mètres de haut

O'neill, un chien Saint-Bernard qui accompagnait son maître en randonnée a été déséquilibré sur un sentier très escarpé. L'animal a chuté lourdement et a atterri 10 mètres en contrebas. Blessé aux pattes, le chien de 75 kg ne pouvait plus marcher. Son maître a alors appelé le PGHM de l'Ariège pour l'évacuer.

Sauvetage réussi

Il aura fallu quatre gendarmes du PGHM pour prendre en charge l'animal et le transporter jusque chez un vétérinaire. Rassurez-vous O'neill va beaucoup mieux. Sur un message posté sur la page Facebook du PGHM de l'Ariège, son propriétaire donne des nouvelles et remercie les secouristes :

Costaud mon O'neill, rien de fracturé n'y d'interne grave le soir même. Il commence à remarcher, l'appétit est au rdv. Lésions, hématomes, entorses.. On veille au grain sur lui. Merci à cette étoile qui a brillée dimanche et merci encore au Peloton de la Gendarmerie de Haute Montagne de l'Ariège

Le propriétaire d'Oneill

Chiens interdits en montagne ou tenus en laisse

Le PGHM de l'Ariège rappelle que les chiens sont interdits dans certaines réserves naturelles comme celle d'Orlu et dans tous les parcs nationaux et qu'ils doivent être tenus en laisse aux abords de troupeaux.

Cette intervention doit rester exceptionnelle. D'habitude, nous ne faisons pas les sauvetages d'animaux. Dans ce cas précis, nous sommes intervenus pour sécuriser le maître afin qu'il ne se mette pas en danger pour aller chercher son animal.

Adjudant-chef Jérôme Bourrières

Le maître d'O'neill s'en sort avec une grosse frayeur et une bonne prise de conscience.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature faits divers sauvetage animaux police société sécurité