Barcelone : plages ensoleillées, odeurs de cigarette, mégots oubliés, comment l'interdiction de fumer est tombée à l'eau

Depuis l'été 2022, il est interdit de fumer sur les plages de Barcelone. Une mesure instaurée par l'ex-maire Ada Colau dans le but d'améliorer la santé des baigneurs et de préserver l'environnement. Malgré les efforts de la municipalité, de nombreux vacanciers continuent de fumer impunément.

Vous êtes encore en vacances, allongés sur votre serviette, posés sur une plage de Barcelone (Espagne). Le soleil. le bruit des vagues. L'air marin et les pieds qui tricotent dans le sable. Ce moment de bonheur est malgré tout gâché par l'odeur de cigarette que votre voisin plagiste est en train de fumer. "Mais fumer n'est pas interdit sur les plages de Barcelone depuis l'an dernier ?" me diriez-vous. Si, mais comme le constate le quotidien catalan La Vanguardia, la mesure instaurée par l'ancienne municipalité peine à trouver sa place dans les habitudes estivales des habitants et des touristes.

Créer un environnement plus sain et limiter l'impact des mégots

De nombreux fumeurs continuent, comme à leur habitude, de laisser se consumer leurs clopes en maillot de bain, sans subir de sanction.

Initialement lancée comme un test sur quatre plages, cette interdiction s'est progressivement étendue à l'ensemble du littoral de la ville. L'objectif était clair : créer un environnement plus sain pour les baigneurs et préserver les plages des impacts néfastes des mégots.

Pourtant, la majorité des usagers des plages semblent ne pas être conscients de cette règle. Les panneaux informatifs installés en divers endroits n'ont pas suffi à sensibiliser efficacement le public à l'interdiction, constate le journal barcelonais. 

Aucune amende en un an

Si les autorités municipales avaient initialement déployé des efforts pour faire respecter la nouvelle réglementation en déployant des agents municipaux et en lançant une campagne d'information, les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Ces agents chargés de faire appliquer l'interdiction sont moins présents que prévu sur les plages, ce qui conduit à une application inégale de la règle.

À ce jour, aucune amende n'a été émise pour violation de l'interdiction de fumer sur les plages de Barcelone. Et il n'est pas sûr que ce dossier soit une priorité pour le nouveau maire, le socialiste Jaume Collboni. Comme le conclut La Vanguardia : " les policiers municipaux qui patrouillent le littoral de Barcelone semblent ces jours-ci beaucoup plus préoccupés à calmer le flux constant de vendeurs ambulants vendant des mojitos sans autorisation, des paréos, des parasols, des canettes de bière, des tatouages temporaires et d'autres produits plutôt qu'à traquer les fumeurs."