Crise de l'énergie : en Andorre, le gouvernement veut obliger les entreprises à faire des économies

Publié le
Écrit par Christine Ravier .

Le gouvernement andorran prépare un décret pour obliger les entreprises à faire des économies d'énergie. Les mesures déjà mises en oeuvre dans les établissements publics, seront obligatoires.

Les administrations publiques doivent se conformer à un certain nombre de règles pour économiser l'énergie. Le ministère de l'environnement et du développement durable devrait prendre un décret pour obliger les entreprises à faire de même. Des recommandations ont déjà circulé, mais les mesures détaillées par le décret seront obligatoires.

Il s'agit notamment de limiter la température maximale à 20 degrés en hiver et 26 degrés en été, d'interdire l'utilisation de poêles et de radiateurs individuels, d'éteindre les lumières et les appareils électroniques lorsqu'ils ne sont pas nécessaires, d'utiliser la lumière naturelle dans la mesure du possible et de débrancher les appareils en dehors des heures de travail.

Restrictions sur les enseignes

Un temps maximum d'éclairage des enseignes lumineuses extérieures devrait être fixé, sachant qu'elles devront en principe être éteintes à la fermeture de l'établissement. Les décorations lumineuses pour Noël ne fonctionneront que sur un horaire limité.

L'écriture du décret est en cours mais la loi sur les mesures pour répondre aux situations de crise énergétique a déjà accordé au gouvernement divers pouvoirs. Il met en oeuvre des restrictions sur l'utilisation du chauffage, de la climatisation et de l'éclairage dans les bâtiments publics et privés, des restrictions ou interdictions sur l'éclairage extérieur des bâtiments, vitrines et vitrines, enseignes, affiches et annonces lumineuses et éclairages d'ornement.

D'autres restrictions ont été ordonnées s'agissant de l'utilisation de machines, d'appareils et d'agencements qui consomment de l'énergie pour réaliser des activités industrielles, commerciales ou de service.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité