Affaire des disparus de Mirepoix en Ariège : Christophe Orsaz placé vivant dans la fosse septique

Que sont devenus Célia et Christophe Orsaz ?
Que sont devenus Célia et Christophe Orsaz ?

C'était une des dernières zones d'ombres dans l'affaire des disparus de Mirepoix. Christophe Orsaz et sa fille s'étaient littéralement volatilisés le 30 novembre 2017. Les dernières analyses montrent que le père a été jeté vivant dans la fosse septique où son corps a été retrouvé 6 mois plus tard.

Par C.S

C'est un détail qui fait froid dans le dos. Christophe Orsaz était dans le coma. Mais il respirait encore lorsque son corps a été plongé dans la fosse septique, où il a succombé en ce 30 novembre 2017. Les résultats d'analyse sont formels.
Un élément macabre de plus dans cette affaire, qui en compte déjà beaucoup. 

Le père et la fille victime d'un guet-apens ?


Natif de Bourgoin-Jallieu, Christophe Orsaz était venu s'installer en Ariège en 2012 par amour pour Marie-José Montesinos, infirmière à Lavelanet. Mais l'histoire de coeur tourne court et ils se séparent. 
Ce 30 novembre 2017, Christophe Orsaz doit accompagner sa fille Célia à la gare pour qu'elle rejoigne Toulouse, où elle poursuit ses études. A l'un de ses proches, le jardinier paysagiste dit qu'il doit d'abord se rendre à un rendez-vous de travail. Il n'ira pas plus loin. Le nouveau compagnon de Marie-José Montesinos, Jean-Paul Vidal, a semble-t-il prémédité son meurtre. 
Christophe Orsaz est battu à mort sous les yeux de sa fille avant d'être jeté dans une fosse septique d'une ferme abandonnée. Celia, sa fille, est abattue d'un coup de fusil et enterrée dans la forêt du massif de Picaussel entre l'Aude et l'Ariège. Les corps seront retrouvés seulement 6 mois plus tard. 
 
Disparus de Mirepoix : les corps retrouvés
6 mois après leur disparition, les corps de Christophe Orsaz et de sa fille Célia ont enfin été retrouvés.

 
 

Les aveux de Jean-Paul Vidal

En juin 2018, 4 personnes dont Marie-José Montesinos et son nouveau compagnon sont placés en garde vue. Jean-Paul Vidal passe aux aveux. Il dit avoir été manipulé par Marie-José Montesinos. Le 14 juin, les deux amants sont mis en examen et écroués pour "assassinat", et "meurtre commis en concomitance avec un autre crime." Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité. Deux ans après ce double crime, ils continuent de se charger mutuellement. Car le mobile n'a toujours pas été clairement défini. 

On attend désormais la première confrontation des accusés et la reconstitution des faits. Avant le procès en assises, dont la date n'a toujours pas été fixée. 
 


 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus