La principauté d'Andorre alerte sur la présence d'un ours sur son territoire

Des empreintes d'ours de pas dans la neige et la boue ont été découvert en Andorre, dimanche 21 mai. La principauté à déclenché une protocole de suivi.

À la vue des traces dans la neige et la boue, découvertes dimanche 21 mai, il n'y a pas de doutes. Un ours a fait ces derniers jours une incursion sur le territoire de la Principauté d'Andorre. Le gouvernement andorran a donc décidé de lancer un protocole de suivi de l'animal. 

Les éléments recueillis n'ont pas permis d'identifier l'individu, mais les traces laissées par le mammifère démontrent qu'il a parcouru la région d'Envalira, Maià et Incles. Des empreintes dans la Coma de Ransol permettent d'établir que l'animal a finalement pris la direction de la France. Tout indique également que l'animal pourrait être un jeune mâle.

"C'est un problème assez récurrent pour nous et nous le traitons normalement. Chaque année, nous avons une incursion d'ours que nous détectons à travers des empreintes de pas ou de quelqu'un qui l'a vu, comme ce fut le cas l'année dernière", a déclaré le directeur du El Cos Banders, Ferran Teixidó.

Les éleveurs de la région ont été informés de cette présence afin de mettre le bétail en sécurité. Les autorités françaises et espagnoles ont également été prévenues. 

"C'est un ours qui est passé très discrètement. Si nous n'avions pas vu les empreintes de pas, nous n'aurions même pas eu vent de sa présence en Andorre", explique Teixidó. "Il y a beaucoup de gens qui vont à la montagne, qui font des randonnées ou des pistes cyclables. Cela signifie que, lorsqu'il entre en Andorre, l'ours reste peu de temps. Il est vrai cependant qu'Arieja est une zone avec moins de présence humaine et l'os la préfère", souligne le directeur du El Cos Banders. 74 ours sont identifiés, aujourd'hui, dans les Pyrénées.