Mobilisation à Lavelanet (Ariège) contre l'expulsion d'un jeune migrant guinéen

Les manifestants devant la gendarmerie de Lavelanet / © Nathalie Fournis/FTV
Les manifestants devant la gendarmerie de Lavelanet / © Nathalie Fournis/FTV

Une trentaine de personnes a manifesté mardi matin devant la gendarmerie de Lavelanet pour protester contre la menace d'expulsion de Thierno Camara, un jeune migrant guinéen de 18 ans au parcours exemplaire, installé en France depuis 2 ans.

Par VA.

Ils étaient une trentaine de manifestants en cette veille de Noël à manifester leur soutien à Thierno Camara devant la gendarmerie de Lavelanet.

C'est là que ce jeune migrant guinéen, âgé de 18 ans depuis mai, doit pointer chaque mardi depuis qu'il a reçu de la préfète de l'Ariège une OQTF (Obligation de quitter le territoire français).

Menacé d'expulsion, le jeune Guinéen est pourtant scolarisé au lycée Jacquard de Lavelanet depuis la classe de seconde. Il doit passer son bac pro en juin. D'ici là, il a aussi été embauché deux semaines pour travailler à la station des Monts-d’Olmes pendant les prochaines vacances de février

Ses soutiens, dont sa famille d'accueil à Villeneuve-d’Olmes, expliquent que Thierry a réussi tous ses stages professionnels "avec brio, recueillant les éloges de ses patrons". "Il a toujours obtenu d’excellents résultats scolaires ; les professeurs sont témoins de son implication dans la vie de la classe et du « modèle » qu’il représente", insistent-ils.

Ils ne comprennent donc pas que le jeune migrant, qui a toutes les chances de réussir en Ariège "un parcours professionnel exemplaire", soit ainsi menacé d'expulsion.

"Cette OQTF est tout simplement une ignominie", s'indigne son comité de soutien.

Voir le reportage de Lysandra Chadefaux et de Nathalie Fournis :


 

Sur le même sujet

Les + Lus