Prison de Foix : deux fois plus de détenus que de places en cellule

La maison d'arrêt de Foix fait partie des prisons les plus surpeuplées de France. Selon les dernières données du ministère de la Justice, la densité carcérale y atteint les 203.1 % au 1er octobre 2021.

Selon les dernières statistiques du ministère de la Justice, le nombre de personnes incarcérées dans les prisons françaises a de nouveau augmenté en septembre 2021. La surpopulation en prison est chronique. Et la maison d'arrêt de Foix n'échappe pas à la règle.

Une densité carcérale de 203.1 % à Foix

Au 1er octobre 2021, 69.173 personnes étaient détenues dans les prisons françaises. Soit 872 prisonniers de plus en l'espace de deux mois. Et selon le ministère de la Justice, la surpopulation carcérale atteint des records à La Roche-sur-Yon en Vendée, mais également à Nîmes et à Foix en Occitanie.

Une densité carcérale de 210,3 % à La Roche-sur-Yon, 208,5 % à Nîmes et 203,1 % à Foix. Ces trois établissements pénitentiaires sont largement au-dessus de la moyenne nationale. Selon les données publiées le 27 octobre 2021 par le ministère de la Justice, la densité carcérale dans les 188 prisons de France s'établit désormais à 114,6 %. En hausse par rapport au mois d'août 2021 (113,4 %).

Foix : 65 places, 132 détenus

Selon les données transmises par la direction interrégionale de Toulouse, la maison d'arrêt de Foix comptait 132 détenus au 1er octobre 2021. Nombre officiel de places en cellule : 65. Deux fois moins que le nombre de personnes écrouées.

À Nîmes, c'est encore pire. La maison d'arrêt affiche 200 places derrière les barreaux. Ils sont 417 à y dormir.

Au niveau national, le ministère de la Justice annonce 69.173 détenus pour 60.372 places opérationnelles, soit une augmentation de 872 prisonniers en deux mois. La hausse est de 13,1 % sur un an.

Parmi les détenus, un peu plus d'un quart (27,7 %) attendent d'être jugés. 733 mineurs sont écroués en France, en légère diminution. La population des femmes écrouées est de 2.954 au 1er octobre, soit 3,6 % de la population carcérale française.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société