RSA : le département de l’Ariège accuse l'Etat de se défausser de ses obligations financières

© Max PPP
© Max PPP

Le président du Conseil départemental de l’Ariège Henri Nayrou accuse l'Etat de se défausser sur la collectivité locale de ses obligations financières en matière de paiement du Revenu de solidarité active (RSA)

Par VA.

"A partir du 16 juillet 2018, le Département paie pour l’Etat !", s'offusque dans un communiqué Henri Nayrou, le président du Conseil départemental de l’Ariège.

Dans son département, "l’Etat Français se défausse sur le Conseil Départemental de ses obligations financières au niveau du paiement pour les bénéficiaires du RSA-RMI", assure-t-il.

"Cette année, les dépenses pour le RSA en Ariège s’élèvent à 35 855 717 €. La compensation par l’Etat ne représente que 19 386 677 €, pratiquement du même montant qu’en… 2005. Faites les comptes, le reste à charge pour le Conseil Départemental de l’Ariège est de 16 449 040 €, ce qui ne représente que 196 jours de financement RSA payés par le Gouvernement", détaille Henri Nayrou.

"Il se trouve que le 196ème jour de l’année 2018 tombe ce 15 juillet. A partir de ce 15 juillet, c’est donc le Département de l’Ariège qui, sur ses fonds propres, va payer le RSA à la place de l’Etat", conclut-t-il.

Le RSA assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenus. Son montant forfaitaire mensuel est de 550,93 € pour une personne seule.

Sur le même sujet

Les + Lus