Un golf victime d'actes de vandalisme pour la seconde fois en un an, les auteurs ont dégradé les greens

L'Ecogolf de Labastide de Sérou en Ariège de nouveau victime d'acte de vandalisme. Dans la nuit du 29 au 30 mars 2024i, 17 greens ont été dégradés. Il n'a pas eu de revendication. Le propriétaire se dit écœuré.

l'Ecogolf de Labastide de Sérou vandalisé pour la seconde fois en un an. 17 greens ont été dégradés dans la nuit du 29 au 30 mars. L'acte n'a pas été revendiqué. Le propriétaire est écœuré.

"C'est lamentable"

Le réveil a été brutal ce samedi pour les responsables de l'Ecogolf situé à Labastide de Sérou en Ariège. Les jardiniers venus entretenir le site ont découvert que plusieurs greens avaient été vandalisés dans la nuit. Au total, ce sont 17 des 18 trous qui ont été pris pour cibles par un groupe d'individus.

Des mottes de terre ont été retournées et certains trous ont même été bouchés avec du ciment : "On est dépité", témoigne Jean-Alain Rives, président de l'Ecogolf. "C'est lamentable, c'est casser pour casser et en plus c'est lâche".

La guerre du golf ?

Car les auteurs n'ont pas signé leur méfait et à ce jour le golf n'a reçu aucune revendication. Ce samedi 30 mars, un mail, qui évoque "le désarmement de l'Ecogolf" est pourtant arrivé à la rédaction de France 3 Occitanie.

Dans l'adresse émail "la guerre du golf". Des personnages qui ont souhaité rester anonymes mais qui dénoncent l'existence de ce golf en raison "de la raréfaction des ressources en eau" et incitent "les citoyens à désarmer les autres golfs autour de chez eux".

Mobilisation des golfeurs

"On se sent impuissant face à ça", explique Jean-Alain Rives. "80 hectares en milieu ouvert c'est difficile à sécuriser. Et c'est difficile car toute réaction de notre part peut inciter les auteurs à la récidive".

Ce samedi, les salariés et les membres du golf se sont mobilisés en urgence pour éviter la fermeture du golf. Une cinquantaine de personnes ont tenté de remettre en état les lieux.

Le site, qui emploie 11 personnes et accueille 10 000 golfeurs par an, doit fêter ses 10 ans d'existence le 18 avril prochain. Il avait déjà été victime d'un acte de vandalisme en juin 2023.