• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Utilisation du lacto-sérum en agriculture : les pommiers ariégeois boivent du petit lait

© Pascal Dussol/France 3 Occitanie
© Pascal Dussol/France 3 Occitanie

En Ariège, un agriculteur mène depuis deux ans une expérience de traitement de ses vergers avec du lacto-sérum. Une alternative écologique et économique à l'utilisation en pomiculture de pesticides ou de produits contenant du cuivre.

Par VA.

Son acidité développe des vertus fongicides très utiles pour protéger notamment les pommiers de la tavelure.

Le lactéro-sérum, ou petit lait, cette partie liquide issue de la coagulation du lait, aide ainsi à lutter contre les maladies provenant de divers champignons sur les arbres fruitiers.

C'est pourquoi un agriculteur ariègeois s'est lancé depuis deux ans dans une expérimentation qui pourrait se révéler à terme comme une alternative à la fois écologique et économique au traitement des arbres fruitiers avec de la bouillie bordelaise (à base de cuivre, nocif pour les sols), ou pire, avec des pesticides.

L'expérience, observée par les autres pomiculteurs, a permis de fortement réduire l'utilisation de cuivre ou de souffre dans le traitement des arbres fruitiers. 

Voir le reportage de Geoffrey Berg et de Pascal Dussol :
Utilisation du lacto-sérum en agriculture : les pommiers ariégeois boivent du petit lait

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus