Peu peuplé, ce département rural a pourtant la cote chez les automobilistes, ses plaques d'immatriculation sont plébiscitées

Depuis 15 ans, les automobilistes peuvent choisir l'indicatif départemental qui apparaît sur leur plaque d'immatriculation. Certains départements, pourtant peu peuplés, se retrouvent ainsi particulièrement sollicités. Comme la Corse par exemple. En Occitanie, c'est l'Ariège qui remporte un joli succès auprès des automobilistes.

Les automobilistes apprécient les plaques d'immatriculation corses. C'est ce qui ressort d'un classement réalisé par la plate-forme d'immatriculation eplaque.fr. . Pour le réaliser, elle a décidé de croiser plusieurs données.

Afin de prendre en compte la démographie de chaque département, eplaque.fr a "comparé le classement du département dans son top des ventes (de 1 à 101) et le classement du département par densité de population. Cette comparaison permet de voir les départements surreprésentés et sous-représentés dans nos ventes".

Le succès de l'Ariège

Si on tient compte de la densité de population, ce sont la Corse du sud (2A), la Haute-Corse (2B) et la Savoie (73) qui sont les plus plébiscitées. À l’inverse, comme le détaille la plate-forme eplaque.fr, la Loire (42), l'Aisne (2) et la Seine-Saint-Denis (93) sont les moins représentés.

En Occitanie, l'Ariège semble particulièrement apprécié par les automobilistes. Alors qu'en densité de population, ce département se classe en 96ème position (en 2021, l'Ariège comptait 154 596 habitants), il se positionne à la 67ème place, dans le classement des ventes. En croisant ces données, on arrive à un résultat étonnant : l'Ariège est le 4ème département français le plus plébiscité par les Français, en termes de plaques d'immatriculation.  

Sans surprise, c'est en Haute-Garonne qu'on vend le plus de plaques d'immatriculation (12ème au classement des ventes) en Occitanie. Mais c'est aussi le département le plus densément peuplé (9ème au niveau national) de la région.

Depuis 2009, la liberté d'immatriculation

Pour immatriculer son véhicule, les règles sont très claires. Elles s'appuient sur un arrêté du 9 février 2009 : une plaque d'immatriculation homologuée doit obligatoirement comporter un numéro de département. On ne peut pas choisir les chiffres et lettres qui composent la plaque, mais en revanche il est possible de décider de l'identifiant territorial.

C'est pourquoi, de nombreux automobilistes font le choix d'un département qui ne correspond pas forcément à leur lieu de vie. Et visiblement, quand on est automobiliste, il est de bon ton de dire...qu'on est ariégeois.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité