• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Attention, le Gard sera doté, dès lundi, d'un véhicule radar de “contrôle en approche”

Les nouveaux radars embarqués quasi-invisibles - février 2013. / © F3
Les nouveaux radars embarqués quasi-invisibles - février 2013. / © F3

20 voitures banalisées de police et de gendarmerie, équipées de radars détectant les véhicules qu'elles croisent, en excès de vitesse, seront déployées, à partir de lundi, dans 19 départements, a annoncé la Sécurité routière, dont le Gard.

Par Fabrice Dubault


Ce nouveau système de contrôle automatisé, dit de "contrôle en approche", constitue une fonction supplémentaire des radars mobiles de nouvelle génération (RMNG), embarqués depuis le 4 mars sur 46 Mégane Renault des forces de l'ordre, précise la Sécurité routière.

Ces 46 voitures banalisées peuvent déjà photographier, sans flash, tous les véhicules en infraction de vitesse de deux manières :
  • en roulant lorsqu'elles sont dépassées par la gauche.
  • en stationnement sur le bord d'une route pour les véhicules dans les deux sens de circulation.

Lundi, 13 Renault Mégane et 7 Peugeot 208, équipés de la fonction "contrôle en approche" circuleront dans 19 départements : Paris, Ain, Aisne, Côtes-d'Armor, Dordogne, Eure-et-Loir, Gard, Indre-et-Loire, Loiret, Manche, Marne, Moselle, Seine-Maritime (deux véhicules), Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Yvelines, Hauts-de-Seine, Val-d'Oise, Vendée.

D'ici à la fin de l'année, tous les radars mobiles de nouvelle génération seront mis à jour pour effectuer les trois types de contrôle (dépassement, en approche, en stationnement).

Pendant la même période, 13 Peugeot supplémentaires seront mises en service. En tout 300 RMNG seront déployés sur les routes d'ici à la fin 2015, annonce la Sécurité routière.

Les premiers radars mobiles de nouvelle génération ont, selon la Sécurité routière, permis l'envoi de plus de 50.000 avis de contravention en six mois, soit une moyenne de 36 infractions par jour et par radar.

Lundi, le parc des radars s'élèvera à un total de quelque 4.100, dont 2.200 radars fixes, 890 radars mobiles et 66 RMNG.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus