Aude : sur l'A9, une camionnette s'encastre dans un poids lourd en surcharge qui circulait trop lentement

En intervenant sur l'accident d'une camionnette  qui s'était encastré par l'arrière dans un poids lourd sur l'A9, les gendarmes de l'Aude ont constaté que le camion roulait en surcharge de plus de 80% et que son châssis était fêlé. Le transporteur écope d'une consignation de 12.000 €.
Un véhicule s'est encastré dans un camion en surcharge sur l'A9 le 2 juin 2020
Un véhicule s'est encastré dans un camion en surcharge sur l'A9 le 2 juin 2020 © Gendarmerie de l'Aude

En intervenant sur accident survenu le 2 juin vers 2 heures du matin sur l'autoroute A9 dans le sens Narbonne/Béziers, les gendarmes de l'Aude ont eu une drôle de surprise : le camion impliqué dans la collision avec un véhicule léger roulait avec une surcharge de plus de 80% et son châssis était fêlé.

 

Vitesse réduite du fait du surpoids

 

Si l'assoupissement de l'automobiliste se trouve être à l'origine de cet accident, les gendarmes audois se sont en effet très vite aperçus que le poids lourd percuté par l'arrière circulait à une vitesse anormalement basse. 

 

 

Pas de permis valable pour cette catégorie de poids lourd

 

L'hypothèse d'un chargement "manifestement excessif" s'est vite vérifiée, comme l'écrivent les gendarmes sur le page Facebook :

 

Le chargement excessif du poids lourd est confirmé par une surcharge de plus de 80% (73 tonnes au lieu des 40 tonnes maximales autorisées). Le châssis de la semi-remorque est d'ailleurs très sérieusement fêlé.

 

Par ailleurs le chauffeur, qui transporte des pièces automobiles d'occasion, ne possède pas la catégorie de permis de conduire requise pour prendre le volant du poids lourd. Il s'est vu infliger une consignation de 900 euros.

 

 

12.000 € pour la surcharge

 

Quant au transporteur, patron d'une entreprise espagnole, il devra s'acquitter d'une consignation de 12.000 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute transports sécurité sécurité routière société accident faits divers police