Aude : deux jeunes de 19 et 21 ans tués dans une fusillade à Carcassonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Valantin
La fusillade s'est déroulée, ce dimanche 31 octobre, à Carcassonne
La fusillade s'est déroulée, ce dimanche 31 octobre, à Carcassonne © Frédéric Guibal / FTV

Le drame s’est déroulé dimanche 31 octobre aux alentours de 23 h 30, à Carcassonne. Deux jeunes de 19 et 21 ans ont été gravement blessés. Ils sont ensuite décédés des suites de leurs blessures.

Ce dimanche 31 octobre, dans la soirée, deux jeunes de 19 et 21 ans, ont été touchés par balles alors qu’ils étaient dans une voiture sur une route qui va de Fleming à Grazailles à Carcassonne. Trois jeunes originaires de la cité du Viguier se trouvaient dans le véhicule. L’un est décédé à son arrivée à l’hôpital, le deuxième a été transféré au bloc. Il a succombé, lui aussi, à ses blessures.

Le conducteur, qui s’en est sorti, est actuellement entendu par la police. Il pourrait s'agir d'un règlement de compte sur fond de trafic de stupéfiants. Les tireurs sont recherchés. 

Des heurts dans un autre quartier de la ville 

Selon une source proche de l’enquête, en même temps que cette fusillade, des policiers auraient été attirés dans un guet-apens dans un autre quartier de Carcassonne, cité La Conte. Quand ils sont arrivés, ils auraient été accueillis par des tirs de mortiers d’artifices et des tirs de cailloux.

Le syndicat alliance dénonce « des faits d’une extrême violence ». Selon David Leyraud, secrétaire régional adjoint alliance Occitanie, « les armes à feu circulent et servent à Carcassonne. Il y a un véritable sentiment d’impunité chez les délinquants. Le syndicat réclame des décisions judiciaires d’une extrême fermeté. On apporte notre soutien à nos collègues. »

Le véhicule a été endommagé et les forces de l’ordre ont dû faire usage de LBD pour se dégager. Aucun blessé n'est à déplorer. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.