• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : trois mois après les inondations, les communes sinistrées peinent à se relever

Trois mois après les inondations les élus de la Région se sont rendus dans l'Aude auprès des sinistrés, pour un point d'étape sur la reconstruction. / © F. Guibal. F3LR
Trois mois après les inondations les élus de la Région se sont rendus dans l'Aude auprès des sinistrés, pour un point d'étape sur la reconstruction. / © F. Guibal. F3LR

Trois mois après les inondations dans l'Aude, la reconstruction est loin d'être achevée. Au lendemain de la catastrophe, la Région occitanie avait voté une enveloppe exceptionnelle de 25 millions d'euros  pour  accompagner les petites communes. Ses représentants se sont rendus sur le terrain.

Par Josette Sanna

Jean-Louis Carbonnel est encore sous le choc. Le 15 octobre dernier, sa commune de Saint-Hilaire était traversée par une vague qui a ravagé les habitations et les équipements municipaux. Depuis, la commune peine à s'en relever.

"J'ai quatre quartiers qui sont vides, j'ai plus de vie associative, ça changera pas, au moins jusqu'au mois de juin, tant que les gens ne seront pas revenus dans les maisons, ça ne changera pas", soupire Jean-Louis Carbonnel, le maire de Saint-Hilaire.


Hier, les élus de la Région sont venus constater par eux-mêmes l'étendue des besoins.
Sur les 25 millions débloqués en urgence par la collectivité, plus de 7 millions et demi ont déjà été versés. Et d'autres enveloppes pourraient suivre en cas de besoin.

"On a prévu des enveloppes supplémentaires, au fur et à mesure des dégâts constatés sur le coût et l'accompagnement", ajoute Didier Codormia, vice-président de la région Occitanie.

Guichet unique

Des collectivités qui ont voulu agir main dans la main pour faciliter les démarches des maires de ces petites communes aux budgets limités. En mettant en place un guichet unique permettant d'accéder à la fois aux financements de la Région et du département.

 "Cela leur a considérablement facilité la vie, car nos règlements ne sont pas les mêmes, les taux d'intervention, les plafonds, les secrétaires et les employés de mairie avaient autre chose à faire",  précise André Viola, président du Conseil départemental de l'Aude.

Les chantiers restent nombreux. La maison de retraite accueillait une cinquantaine de résidents. 25 salariés y travaillaient, c'était la principale activité économique pour la commune et les 14 villages environnants. Les inondations l'ont ravagée, il faudra le reconstruire ailleurs. Impossible pour l'heure de dire quand.

Carole Delga, en visite chez les sinistrés audois
3 mois après les inondations dans l'Aude, la reconstruction est loin d'être achevée. Au lendemain de la catastrophe, la Région occitanie avait voté une enveloppe exceptionnelle de 25 millions d'euros  pour  accompagner les petites communes. Ses représentants se sont rendus sur le terrain. - F3LR - A. Grellier. F. Guibal


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus