Cet article date de plus de 3 ans

Aude: les vaches de la discorde

Le problème dure depuis des années dans un petit coin de l'Aude : un troupeau de vaches divaguant régulièrement, dans les champs, les rues ou les jardins. La vingtaine de vaches appartient à un Allemand qui ne veut apparemment rien entendre. Aujourd'hui les maires du secteur en appellent au Préfet.
Depuis 10 ans, un éleveur de vaches laisse ses vaches divaguer dans les jardins, les vignes ou au milieu des habitations. Le maire de Trausse Minervois interpelle le Préfet.
Depuis 10 ans, un éleveur de vaches laisse ses vaches divaguer dans les jardins, les vignes ou au milieu des habitations. Le maire de Trausse Minervois interpelle le Préfet. © Frederic Guibal
Depuis quelques mois, quand Jean-Baptiste Sénat se rend dans ses vignes, c'est avec un peu d'appréhension: "le soucis, c'est que les vaches divaguent et vont dans les vignes et ça cause des dégâts importants".

Perte de temps et d'argent

Cet été, Jean-Baptiste a même du fuir la charge d'un taureau alors qu'il était sur ses terres. Pour le viticulteur, la présence de ce troupeau à proximité de son exploitation est une perte de temps et d'argent.

D'abord, elles nous foutent la trouille, très franchement


"D'abord, elles nous foutent la trouille, très franchement. Quand elles sont dans nos vignes, on ne peut plus intervenir," s'insurge Jean-Baptiste Sénat.

Une vingtaine de vaches

Le troupeau qui dérange: une vingtaine de vaches Casta, une race protégée d'origine Ariégeoise. Elles sont la propriété d'un Allemand, installé dans le département depuis une vingtaine d'années et à l'origine de nombreuses plaintes. Régulièrement ses animaux sont retrouvés sur la voie publique ou sur des propriétés privées. Leur propriétaire a répondu à nos questions mais n'a pas souhaité être filmé. Il s'estime victime de comportement malveillants, de personnes qui détruiraient ses clôtures pour lui nuire.

L'électricité n'est souvent pas branchée et en plus, il s'installe sur le domaine privé de la commune

Pour le maire de l'une des communes concernées, c'est l'éleveur et lui seul qui est en cause: "l'électricité n'est souvent pas branchée et en plus, il s'installe sur le domaine privé de la commune."

Lassés de devoir résoudre les problèmes liés aux divagation de ces vaches, les maires de cinq communes ont saisi le préfet de l'Aude.


durée de la vidéo: 01 min 50
Des vaches errantes à Trausse Minervois

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie