• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Carcassonne : un an de prison ferme pour le chauffard qui a tué les époux Vesentini

le tribunal de Carcassonne / © Frédéric Guibal France 3 à Carcassonne
le tribunal de Carcassonne / © Frédéric Guibal France 3 à Carcassonne

Le 2 septembre dernier, Bernard et Mylène Vesentini avaient trouvé la mort sur leur moto, après avoir été percutés de par un Narbonnais de 21 ans, ivre au volant sa voiture
 

Par Josette Sanna

Le 2 septembre dernier,  Mylène Vesentini (conseillère municipale  PCF à Carcassonne  et conseillère régionale) et son époux, avaient trouvé la mort sur leur moto, après avoir été percutés de plein fouet par un Narbonnais de 21 ans, ivre au volant de sa Renault Clio.

Comme le rapportent nos confrères de l'Indépendant, ce lundi, après une hospitalisation d'une semaine et près de quinze jours de détention provisoire à la maison d'arrêt de Carcassonne, c'est sous escorte policière qu'un Narbonnais de 21 ans s'est présenté devant le tribunal correctionnel de Carcassonne où il était jugé pour un homicide involontaire aggravé par deux circonstances : conduite en état d'alcoolémie (1,20 g d'alcool par litre de sang), et non-respect de la vitesse sur une route limitée à 80 km/h.
 

Deux ans de prison dont un ferme


A l'issue de deux heures de procès, le prévenu a été condamné à une peine de 2 ans de prison, dont un an avec sursis. Une peine mixte, pour laquelle le tribunal a ordonné que la partie ferme de la peine soit aménagée par un placement sous surveillance électronique, compte tenu de la personnalité du prévenu.
" On ne devrait pas se retrouver avec des condamnations à un an sous surveillance electonique pour quelqu'un qui a tué deux personnes un matin en étant aviné de retour de fête sans aune raison" s'indigne Sébastien Leguay, avocat des parties civiles.
  Une telle peine vaut presque le coup de boire indépendemment des conséquences attachées à leurs actes
Le tribunal a également ordonné l'annulation du permis de conduire du prévenu, tout comme la confiscation de sa voiture.

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus