Carcassonne : le parc australien collecte des sacs pour héberger les bébés kangourous victimes des incendies

L'Australie a besoin de poches pour aider les bébés kangourous victimes des incendies - janvier 2020 / © F.Guibal
L'Australie a besoin de poches pour aider les bébés kangourous victimes des incendies - janvier 2020 / © F.Guibal

A Carcassonne dans l'Aude, le Parc Australien lance un appel aux dons à tous les Français pour la récolte de poches en tissu. Elles seront destinées à héberger tous les bébés kangourous devenus orphelins à cause des incendies en Australie.

Par Joane Mériot

Depuis plus de 4 mois, des incendies dramatiques ravagent l’Australie : près de 8 millions d’hectares ont pris feu, 2.000 maisons ont déjà été détruites, 25 personnes sont mortes et plus de 500 millions d' animaux.
 

Un drame humain et un drame animalier 


D’après des universitaires australiens, près d’un demi-milliard d’animaux auraient ainsi péri dans ces flammes, parmi lesquels des milliers de koalas et de kangourous. Des bébés kangourous ont été retrouvés, orphelins, loin des poches ventrales de leur mère :
 

Ils ont été éjectés des poches des mamans qui se sont échappées face aux flammes. Beaucoup de bébés se retrouvent sur le bas-côté des routes et maintenant ils sont totalement dépendants de l’action humaine


Pour leur venir en aide, Carole Masson sait comment faire. En 2003, elle a créé un parc animalier près de Carcassonne. Ce Parc Australien accueille des autruches, des wallabies ou encore des kangourous.
 
 

Des sacs pour remplacer la poche ventrale des mamans kangourous


Depuis le mois de décembre, elle s’occupe de Diego, un bébé kangourou tombé de la poche ventrale de sa maman :
 

Il est tombé de la poche début décembre, il n'avait quasiment plus de poils ou alors très fins. Un mois et quelques centaines de biberons après, Diego est mieux. Il est encore très dépendant de poches et a besoin de 8 à 9 mois de biberons. 

Car pour terminer correctement leur développement, les marsupiaux doivent finir de grandir dans la poche ventrale de leur maman. Alors pour sauver les nombreux petits kangourous retrouvés sur les bords des routes en Australie, Carole a lancé sur internet un appel aux bonnes volontés pour qu’un maximum de poches en tissus soit fabriqué.
 

Et le grand public répond déjà à l'appel du parc animalier. De nombreuses personnes se sont déjà déplacées. Désormais le parc a besoin de dons pour envoyer les poches en Australie :
 
 

Des poches, des couvertures, des nids d'oiseaux et des tricots 


Sur le site internet du parc australien, il y a des instructions pour vous aider à fabriquer des poches.

Ces poches seront ensuite remises à l’ARC, Animal Rescue Collective, qui sur son site a d’ailleurs relayé d’autres demandes pour sauver les animaux encore en vie. L’association réclame en priorité ces poches mais aussi des couvertures pour les chauves-souris, des nids pour les oiseaux ou encore des tricots pour les agneaux, les kangourous, les manchots et les autres animaux.
 

Pour participer, faire parvenir les poches à l'adresse : LE PARC AUSTRALIEN, Direction Montlegun/Lac de la Cavayère, Chemin des Bartavelles, 11000 Carcassonne. Renseignements par mail: leparcaustralien@gmail.com
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus