La Cité de Carcassonne se refait une beauté

Publié le Mis à jour le

Depuis un mois, la Cité de Carcassonne, classée au patrimoine de l'Unesco, est parsemée d'échafaudages. Les hourds, galeries en bois placées au sommet des tours médiévales, sont restaurées pendant plusieurs mois. Le chantier sera interrompu durant la periode estivale.

La Cité de Carcassonne, ensemble architectural médiéval a fait appel à plusieurs charpentiers pour rerstaurer les hourds. Ce sont des galeries solides, faites de planches, en encorbellement au sommet des tours et de la muraille. 
Cette cité médiévale fortifiée, dont les origines remontent à la période gallo-romaine, doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de longueur et comportant cinquante-deux tours, qui domine de manière spectaculaire la vallée de l'Aude.

Sauvée de la destruction par l'action et la ténacité de l'archéologue Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, puis restaurée au xixe siècle sous la direction de Viollet-le-Duc puis de Boeswillwald, la Cité de Carcassonne est, depuis 1972, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
 
La restauration est effectuée par quatre charpentiers. Les hourds ne sont pas d'origines, elles avaient été restaurées il y a une centaine d'années. 

"le plaisir de passer derrière des gens, il y a plus de cent ans, de laisser une marque de soi dans l'histoire confie un des charpentier.


Pour ne pas gêner les touristes, le chantier sera interrompu pendant la periode estivale et reprendra en octobre.

Reportage A.Grellier et F.Guibal
durée de la vidéo: 01 min 48
Restauration des tours de la Cité de Carcassonne