Faux postiers, faux pompiers, faux policiers municipaux : les gendarmes de l'Aude appellent à la vigilance à l'approche des fêtes

Publié le
Écrit par Emmanuel DESHAYES .

Les gendarmes de l'Aude appellent les habitants, en particulier les personnes âgées, à se méfier des vols par ruse. Gare aux arnaques à l'approche des fêtes de fin d'année !

On appelle ça le vol par ruse. Il est réalisé par une ou plusieurs personnes qui usurpent une qualité (policier, gendarme, agent de la compagnie des eaux ou autre). Le malfaiteur commet ensuite un vol dans l'habitation ou subtilise à l'habitant une somme d'argent qui ne correspond pas à la valeur réelle d'un bien ou d'un service. La majorité des victimes de ces vols sont des personnes de plus de 70 ans, plus vulnérables.

Un phénomène plutôt courant mais qui "à l’approche des fêtes de fin d’année, est susceptible de prendre de l’ampleur" selon les gendarmes de l'Aude qui appellent à la vigilance. Avec des exemples à l'appui sur leur compte Facebook.

Exemples de vols par ruse

Et de donner toute une série d'arnaques qui ont été recensées dans le département. Comme cet homme qui se présente au domicile d’un couple de personnes âgées. Il se dit sapeur-pompier et leur demande de l'argent. Il a ainsi réussi à leur soutirer 40 euros et surtout à visiter leur domicile.

Autre exemple : un individu qui se fait passer pour un policier municipal. Il a proposé à un sénior la vente d’une revue de la vraie police municipale, pourtant gratuite, et s’est fait payer par chèques. Préjudice : près de 1 000 euros !

Une sexagénaire a également subi un vol à son domicile. Un homme a sonné chez elle, indiquant vouloir remplir une gourde. Et il en a profité pour dérober son sac à main. Une nonagénaire a quant à elle surpris un individu dans le hall de sa maison. Celui-ci a prétexté être un salarié de La Poste qui venu vendre des calendriers. Heureusement, la vieille dame a soupçonné le mauvais coup et réussi à s'en débarrasser.

Consignes de prudence et peines encourues

Les gendarmes audois rappellent donc des consignes simples de prudence : ne jamais faire rentrer quelqu'un chez soi, bien vérifier la carte professionnelle et ne pas hésiter à appeler le 17.

Le vol par ruse existe dans le code pénal, il est prévu dans l'article 311-5. Il peut être puni de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 euros d'amende.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité