Hydrogène vert : la future plus grande usine française bientôt opérationnelle

60 millions d'euros en grande partie financés par la région Occitanie et par l'Agence pour la transition énergétique : le projet Hyd'occ, à Port-la-nouvelle dans l'Aude, prévoit de produire de l'hydrogène vert. Ce sera la plus grande usine de ce type en France.

La plus grande usine française de production d'hydrogène vert est en construction à Port-la-Nouvelle dans l'Aude. Dès 2025, elle devrait en produire 3000 tonnes.

"Si nous réinjectons ces 3000 tonnes dans des véhicules de mobilité lourde, ce seront 30 000 tonnes de CO 2 qui ne seront pas dans l'atmosphère. C'est l'avantage d'une énergie propre", explique Pierre-Brice Valerio, responsable ingénierie hydrogène, de l'entreprise Qair.

Le projet Hyd'occ est piloté par l'entreprise Qair, producteur d'énergies renouvelables et très largement soutenu par la région Occitanie

Quatre électrolyseurs produiront, à partir d'eau, de l'oxygène et surtout de l'hydrogène.

Énergie décarbonée

L'hydrogène fera partie du bouquet des énergies décarbonées. L’essentiel de la production est destiné au secteur de la mobilité.

"Cela va partir dans un réseau de distribution de stations qui seront soit privées, soit travailleront avec ces collectivités locales pour alimenter des bus ou des véhicules de services de ces collectivités", ajoute Jérôme Huon, directeur d'exploitation de l'usine Hyd'Occ.

L'eau nécessaire à la fabrication de l'hydrogène proviendra exclusivement d'une station d'épuration, l'usine sera alimentée pour moitié par une centrale photovoltaïque. 

Hydrogène vert différent de l'hydrogène gris

L'hydrogène vert veut se démarquer de l'hydrogène gris, son concurrent.

"Cela va être le fait que l'on n'utilise pas d'énergie fossile contrairement à l'hydrogène gris qui est issu des énergies fossiles en raffinerie de l'optimisation des gaz issus des process. Nous allons en revanche utiliser de l'eau et de l'électricité pour produire un hydrogène 100 % décarboné", note Jérôme Huon, directeur d'exploitation de l'usine Hyd'Occ.

20 % de l'hydrogène vert français

La région Occitanie souhaiterait produire 20 % de l'hydrogène vert Francais.

L’hydrogène sera stocké sous forme gazeuse dans des containers, pour alimenter des stations et des clients industriels dans un rayon de 100 à 200 km autour de l’usine de Port-la-Nouvelle.

La société envisage un projet, baptisé CorrHyd’Occ qui vise à déployer cinq stations à Toulouse, Narbonne, Perpignan, Castelnaudary et Montpellier pour décarboner le transport lourd.