• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Incendie de Montirat (Aude) : 1103 hectares détruits comptabilisés grâce à des relevés GPS et des drones

 A l'aide de relevés GPS et de drones, le SDIS de l'Aude indique que 1103 hectares de végétation ont été détruits lors de l'incendie de Montirat, le 14 août. / © Nathalie Amen Vals / Maxppp
A l'aide de relevés GPS et de drones, le SDIS de l'Aude indique que 1103 hectares de végétation ont été détruits lors de l'incendie de Montirat, le 14 août. / © Nathalie Amen Vals / Maxppp

Les pompiers avaient dû batailler 48 heures pour éteindre l'incendie de Montirat (14 août), près de Carcassonne. A l'aide de relevés GPS et de drones, le SDIS de l'Aude indique que 1103 hectares de végétation ont été détruits. La zone du littoral est toujours en situation de sécheresse très forte.

Par Olivier Le Creurer

Le feu s'était déclaré mercredi 14 août vers 16h. 550 sapeurs pompiers (dont la moitié venue d'autres départements) et des moyens aériens conséquents ont dû batailler 48 heures pour éteindre l'incendie de Montirat, près de Carcassonne (Aude). 

Au total, 1103 hectares de végétation ont été détruits selon les derniers calculs du SDIS de l'Aude. Un calcul difficile à réaliser: "ce fut très compliqué avec des zones à forte pente, des espaces tortueux, des zones non brûlées, des feux de sous-bois," explique Henri Benedittini, colonel et directeur des pompiers de l'Aude. "Nous avons utilisé des drones et des relevés GPS grâce à des hommes au sol."

 

Des drones et des hommes


La cellule feux de forêts a réalisé des relevés au sol. Ils seront inscrits dans la base Prométhée qui recense tous les incendies en France. "Les auxiliaires de la protection de la forêt méditerranéenne, dépendant de l'Office national de la forêt ont également apporté leur contribution. Nos sept pilotes de drone ont permis de prendre les mesures dans les zones difficiles d'accès. Tous les relevés ont ensuite été répertoriés sur une carte pour aboutir à ces 1103 hectares brûlés.

"Le Ministère de l'Intérieur a signé une convention avec l'Agence spatiale européenne pour utiliser des photos satellitaires. Mais dans le cas précis de l'incendie de Montirat, nous n'avons pu les exploiter car elles n'étaient pas assez précises, elles ne pouvaient pas nous montrer ce qui se passait par exemple sous les arbres".

 
 

Risque incendie toujours aussi important


L'été a fatigué les hommes du Colonel Benedittini mais les risques d'incendie dans l'Aude sont toujours aussi importants. "Peut-être un peu moins dans l'ouest du département et la région de Carcassonne qui ont connu ces derniers jours des pluies relativement soutenues mais toute la zone du littoral est en situation de sécheresse très forte," prévient le responsable du SDIS.

Toute la zone du littoral est en situation de sécheresse très forte



Le secteur pourrait être déclaré en situation très sévère voire exceptionnelle avec des risques de propagation d'incendie très importants selon la force et l'orientation du vent. Une prudence extrème est donc toujours de rigueur.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Infos routes à la frontière espagnole sur l'A9

Les + Lus