Inondations dans l'Aude : 16.000 sinistres déclarés en 8 jours pour un coût estimé de 200 millions d'euros

Aude - des milliers de maisons détruites dans les 126 communes les plus touchées par les inondations - octobre 2018. / © F3 LR
Aude - des milliers de maisons détruites dans les 126 communes les plus touchées par les inondations - octobre 2018. / © F3 LR

Alors qu'Emmanuel Macron est en visite dans l'Aude ce lundi, les assureurs annoncent avoir enregistré près de 16.000 dossiers de sinistres en 8 jours. Le coût provisoire des inondations est estimé à 200 millions d'euros. Le Président doit annoncer des mesures d'aides exceptionnelles dans la journée.

Par Fabrice Dubault


Une semaine après les inondations dans l'Aude, les assureurs ont enregistré près de 16.000 déclarations de sinistres pour un "coût final des dommages assurés estimé à 200 millions d'euros", a indiqué ce lundi la Fédération française de l'assurance (FFA).

Ces chiffres correspondent aux estimations communiquées dimanche par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, et sont diffusés le jour du déplacement du président Emmanuel Macron dans le département pour apporter son soutien aux victimes des inondations qui ont causé la mort de 14 personnes et fait 75 blessés.
 

Emmanuel Macron en visite à Villalier et Trèbes


Ce lundi, le président a rencontré les familles endeuillées et les maires des différentes villes concernées, à la salle polyvalente de Villalier, près de Carcassonne. Une rencontre loin des caméras.

Le cortège présidentiel a poursuivi avec la visite d'un quartier de Villalier à partir de 11h. Emmanuel Macron est aussi allé à la rencontre des habitants et des sinistrés dans les rues de la commune.

Retrouvez les photos de cette visite.


Des mesures pour les sinistrés et les agriculteurs


"La solidarité de l'État sera totale", a promis lundi le nouveau ministre de l'Agriculture Didier Guillaume sur CNews. "La priorité, c'est le relogement, c'est les familles, c'est la reconstruction".

Il a assuré les agriculteurs de la présence de l'État "à leurs côtés pour les aider", soulignant attendre un point exact sur la situation agricole "absolument catastrophique", les vignes notamment étant détruites.

Sur les 126 communes reconnues en urgence en état de catastrophe naturelle, 122 sont des communes rurales.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Trèbes les élèves de l'école de l'aiguille ont fait leur rentrée dans les locaux du collège

Les + Lus