• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : le sol de l'école de Lastours pollué à l'arsenic après les inondations

A Lastours, sur la montagne noire, l'eau a charrié des polluants venus des anciennes mines d'or et d'arsenic. Des analyses privées ont révélé des taux d'arsenic anormalement hauts dans la cour de l'école. / © F. Guibal
A Lastours, sur la montagne noire, l'eau a charrié des polluants venus des anciennes mines d'or et d'arsenic. Des analyses privées ont révélé des taux d'arsenic anormalement hauts dans la cour de l'école. / © F. Guibal

Dans l'Aude, les conséquences des inondations d'octobre dernier se font encore sentir. A Lastours, sur la montagne noire, l'eau a charrié des polluants venus des anciennes mines d'or et d'arsenic. Des analyses privées ont révélé des taux d'arsenic anormalement hauts dans la cour de l'école.

Par OLC avec A. Grellier

Dans la cour d'école, la concentration en arsenic est dix fois supérieure à la norme : c'est ce qu'ont découvert des chercheurs indépendants lors d'une campagne de mesure sur la commune de Lastours.
 

Taux 10 fois supérieur à la norme


Dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018, le petit ruisseau aujourd'hui à sec et qui longe l'école communale, est sorti de son lit et a envahi la cour. 

Le Grésillou descend tout droit de la montagne et donc des anciennes mines d'or. Il passe notamment au pied du stock de la Nartau. 10 000 mètres cubes d'arsenic fortement concentrés (20 grammes par kilo) en pleine nature. Un stockage parmi d'autres, connus depuis longtemps et dénoncé par les associations locales.

Ces dépots auraient dû être traités, mis en décharge ou bien vendu


"Ces dépots auraient dû être traités, mis en décharge ou bien vendu car certains d'entre eux étaient commercialisables car il s'agit d'arsenic d'arsenic à 99,9%," s'insurge Guy Augé, président de l'association des riverains de Salsigne.

Au lendemain des inondations, la cour de l'école de Lastours avait été entièrement nettoyée et toute la boue enlevée. Mais les analyses ont montré une pollution du sol en profondeur. Le maire veut agir vite.

On a pris une décision, c'est d'enlever 10cm sur l'ensemble de la cour. Mais je ne veux pas être taxé de pollueur


"On a pris une décision, c'est d'enlever 10cm sur l'ensemble de la cour. Mais je ne veux pas être taxé de pollueur selon où je vais déposer les terres. Donc, j'ai demandé à l'Etat où nous pourrions déposer ces terres polluées," explique Max Brail, maire de Lastours.

Dix jours après sa première demande, le maire n'a toujours pas de réponse de la Préfecture. Lundi prochain, les 20 enfants de l'école de Lastours devront se contenter d'une terrasse à l'écart de la cour et de sa pollution, pour leurs récréations.
 

 

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus