Les défenseurs de l'occitan dans les rues de Carcassonne contre la réforme du collège

Les défenseurs du latin et du grec ne sont pas les seuls à s'inquiéter de la réforme du collège. Les enseignants d'occitan craignent que "l'on veuille faire taire l'occitan". Les mouvements régionalistes manifestent, comme ce vendredi devant la préfecture de Carcassonne, dans l'Aude.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les défenseurs de la langue occitane sont en colère. Ils ont manifesté ce vendredi matin devant la préfecture de Carcassonne pour réclamer une véritable politique d'enseignement de l'occitan. Un combat mené également à Bordeaux par un élu régional d'Aquitaine en grève de la faim. 

On demande une présence claire de la langue occitane dans l'enseignement public. On demande également des moyens en termes de nombre d'enseignants, de CAPES...", déclare Patrick Roux, membre du parti occitan.







F. Guibal et J.P. Laval

Les enseignants craignent que l'occitan cesse d'être une discipline et ne devienne qu'une pratique de caractère interdisciplinaire. 

Reportage à Carcassonne, dans l'Aude.
J.P. Laval et F. Guibal